actualité locale

Des sanctions seront prises contre les sénateurs ayant voté NON contre la réforme constitutionnelle

dim, 03/19/2017 - 10:42

Les autorités ont réussi à lister quelques noms des sénateurs qui imposé leur niet contre les amendements constitutionnels.

D’ailleurs des échos relatifs aux conversations de quelques uns des sénateurs avant le vote ont été recueillis, ajoute le site d’information. Au menu dans cette affaire, les enquêtes se poursuivent toujours pour connaitre les noms restants.

Des sanctions seront prises à l’encontre des sénateurs qui ont voté contre la réforme constitutionnelle. Ces derniers sont qualifiés de traitres, rapporte Essaha dans son édition du samedi 18 mars.

Ely Ould Mohamed Vall appelle à graver le nom des sénateurs en or

sam, 03/18/2017 - 21:24

L’ancien chef de l’Etat mauritanien Ely Ould Mohamed Vall a demandé à ce que soit « gravé en or sur la coupole du Sénat le nom des sénateurs » qui ont rejeté le projet de modification de la Constitution. 

 

« J’ai suivi avec une grande fierté cette position nationale courageuse », a-t-il déclaré à Alakhbar Ould Mohamed Vall faisant allusion au vote des sénateurs contre le projet de modification de la Constitution.

 

LE RFD FELICITE LES SENATEURS POUR LEUR REFUS DE VOTER LES AMENDEMENTS DE LA CONSTITUTION

sam, 03/18/2017 - 16:25

Le Rassemblement des Forces Démocratiques, RFD a rendu public un communiqué dans lequel il félicite les sénateurs pour leur refus d’adopter le projet de loi portant sur les amendements constitutionnels dans un contexte marqué par de profondes dissensions politiques.

La formation politique qui a refusé de prendre part au dialogue national entre la majorité présidentielle et certains partis de l’opposition a salué le courage des sénateurs libres et félicité le peuple mauritanien pour sa victoire contre l’oppression.

 

M 21

 

 

Déclaration : FNDU

sam, 03/18/2017 - 11:09

Les amendements constitutionnels futiles que le pouvoir cherchait à imposer sont tombés. La volonté du peuple mauritanien qui refuse le tripatouillage de sa constitution et la mutilation de son drapeau national. L’écrasante majorité des sénateurs s’est rangée du côté du peuple faisant échec aux amendements par lesquels le pouvoir voulait diviser davantage les mauritaniens, bafouer leurs symboles, les détourner de leurs vrais problèmes afin d’exécuter son agenda unilatéral.

Mauritanie: le Sénat rejette le projet de révision constitutionnelle

sam, 03/18/2017 - 11:03

Le Sénat mauritanien a rejeté vendredi 17 mars le projet de révision constitutionnelle soumis par le gouvernement du président Mohamed Ould Abdel Aziz. Il prévoyait notamment sa suppression en tant qu'institution et le changement du drapeau national.

Trente-trois sénateurs sur 56 ont voté contre le projet de révision constitutionnelle soumis par le gouvernement. Ce rejet par le Sénat du projet de loi gouvernemental survient après l'adoption le 9 mars du même texte par l'Assemblée nationale.

Le président mauritanien "doit démissionner" (Constitutionnaliste)

sam, 03/18/2017 - 10:09

La démission du président de la République (Mohamed Ould Abdel Aziz) et de son gouvernement est la solution après le rejet par le Sénat le projet de modification de la Constitution" qui a été proposé par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a déclaré le constitutionnaliste mauritanien, Mohamed Lemine Ould Dahi.

 

Monsieur le ministre, Camara Hamédi, quelle surprise pour moi......

sam, 03/18/2017 - 00:59

Mes  salutations cordiales

   ;
Monsieur le ministre, Camara Hamédi, quelle surprise pour moi, d’apprendre dans l’histoire du village Coumbandao qui bouillonne tout le Guidumakha, vous seriez impliqué « personnellement » pour alimenter le conflit, voire la tension qui règne entre nos parents illettrés soninké? Oui je suis sous le choque qu’on me le dise sans détour, Dicko, encore vos parents créent la zizanie à Coumbandao « xa maa rémé Hamedi Dama Dafforonké ministri » n’est pas innocent dans l’histoire car il est en connexion avec le chef du village.

Les sénateurs rejettent les amendements constitutionnels …33 Contre, 20 Pour

sam, 03/18/2017 - 00:30

Les sénateurs ont refusé, vendredi 17 mars courant, avant minuit, le projet de révision constitutionnelle, objet d’examen et de concertation depuis le début de la semaine, au niveau de la chambre haute.

33 sénateurs ont voté contre, révèlent des sources, selon lesquelles, les résultats du vote se présentent comme suit :

- Nombre des sénateurs : 56,

- Non : 33

- Oui : 20

- Neutre : 01

Ce rejet pourrait provoquer un séisme politique dans le pays, estiment des observateurs avertis.
 

 

«La langue française fait parti du patrimoine linguistique mauritanien » dixit le Vice-président de l’AMF

ven, 03/17/2017 - 18:15

Le vice président de l’Association Mauritanienne pour la Francophonie, Mr M. Idoumou Ould Mohamed Lemine, Professeur et chercheur a affirmé que «la langue française fait parti du patrimoine linguistique mauritanien ».

C’était au cour d’une conférence de presse tenue mercredi matin, 15 mars 2017, au GEU l'Académie et dont l’objectif est d’annoncé le programme de leur organisation pour la célébration de la semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF) qui se tiendra du 18 au 26 mars 2017.

La CNAM compte acquérir le siège de Maurisbank pour y déménager

ven, 03/17/2017 - 17:56

La direction de la Caisse nationale d'assurance maladie"CNAM", envisage acquérir le siège deMaurisbank, situé dans la moughataa du Ksar, afin d’y déménager de ses actuels locaux, àTevragh-Zeina, révèlent des sources. 

Des ordres supérieurs auraient été signifiés à la direction de la CNAM afin de négocier cette acquisition qui serait arrivée à un stade très avancé, indique-t-on.

Pages