actualité africaine

Putsch manqué au Burkina : le procès de Gilbert Diendéré et de ses coaccusés s’ouvre mardi

dim, 02/25/2018 - 17:36

Le procès de 84 accusés, dont les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, soupçonnés d'être les cerveaux du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso, s'ouvre mardi devant la justice burkinabè.

L’audience doit débuter à 9 heures (locales et GMT) devant la Chambre de jugement du tribunal militaire, délocalisée pour la circonstance à la Salle des banquets de Ouaga 2000, un quartier huppé au sud de Ouagadougou.

RDC : un mort et plusieurs blessés par balles lors de la marche des chrétiens à Kinshasa

dim, 02/25/2018 - 17:29

Un homme d'une trentaine d'années a été tué par balle dimanche à Kinshasa par la police, en marge des marches des catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila en RDC.

Côte d’Ivoire : un plan pour sécuriser les départs volontaires de militaires

dim, 02/25/2018 - 17:16

Annoncé en décembre 2017, le plan de départs volontaires des militaires ivoiriens se poursuit, avec pour objectif 4 000 départs volontaires d'ici à 2020. La France devrait apporter une partie des financements nécessaires au paiement des pensions.

Des pays africains signent une "résolution" contre les faux médicaments

sam, 02/24/2018 - 14:07

Une douzaine de ministres africains de la Santé ont signé au Maroc une "résolution" pour lutter contre les médicaments falsifiés, un fléau qui touche de plein fouet l'Afrique avec des centaines de milliers de victimes chaque année.

"Tous les indicateurs font état d'une situation critique", s'est alarmé le ministre marocain de la Santé, Anas Doukkali, à l'ouverture des Assises marocaines du médicament et des produits de santé à Skhirat (ouest).

Lutte contre le terrorisme au Sahel : comment la France a imposé le Sénégal au cœur des opérations

dim, 02/11/2018 - 18:04

Le lancement du Groupe d’Action Rapide Surveillance et Intervention (GAR-SI) Sahel repositionne le Sénégal, qu’une main invisible a écarté du G5. Cette remontée en surface intervient au lendemain de la visite de Emmanuel Macron à Dakar. Le chef de l’Etat français, soucieux d’expérimenter en Afrique la nouvelle stratégie de défense de l’Union européenne, a manœuvré en tapinois pour mettre le pays de la Teranga sur orbite, en commençant par jouer un rôle décisif pour la stabilisation des relations entre Macky Sall et Abdel Aziz de la Mauritanie.

La Gambie rejoint le Commonwealth après quatre ans d’absence

jeu, 02/08/2018 - 16:44

Après un peu plus de quatre ans d’absence, la Gambie se tourne de nouveau vers le Commonwealth. Une décision prise par le nouveau président Adama Barrow, qui marque une rupture avec la politique de son prédécesseur Yahya Jammeh. 

Macky Sall en visite au Niger et en Mauritanie

mer, 02/07/2018 - 17:14

Le président sénégalais va prendre part au 18ème sommet du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), ce mercredi, à Niamey, la capitale du Niger

A la suite de ce sommet, le Sénégal va bénéficier d'un financement de 25 millions de dollars de la Banque mondiale destinés à développer ses techniques agricoles. 

Insécurité dans le centre du Mali : Comment Kouffa parvient-il à se jouer de toute la République ?

lun, 02/05/2018 - 13:04

Aussi invraisemblable que cela puisse paraitre, le mystère qui entoure l’instabilité sécuritaire dans le Centre du Mali n’est qu’un secret de polichinelle.

Une lettre de Wade envoyé à Macron

lun, 02/05/2018 - 11:02

Lors de son passage à Saint-Louis, dans le cadre de sa visite au Sénégal, Emmanuel Macron a promis de faire édifier un mur de protection des quartiers de Guet Ndar et de Goxu Mbaacc contre l’avancée de la mer. Abdoulaye Wade a pris sa plume pour calmer les ardeurs du Président français et lui faire quelques recommandations en vue de la réussite d’un tel projet. Sur la forme, l’ancien Président sénégalais s’est distingué pour n’avoir pas cité une seule fois le nom du destinataire de sa correspondance.

Trafic d’être humains : Une centaine d’enfants guinéens bloqués au Sénégal

mer, 01/31/2018 - 12:39

Une centaine d’enfants guinéens ont été bloqués à la frontière guinéo-sénégalaise et reconduits à Labé. Selon Les Echos, leur âge varie entre 9 et 17 ans. 

Ces enfants partaient, dit-on, pour apprendre le Coran au Sénégal et en Mauritanie. Un prétexte qui n’a pas du tout convaincu les services de sécurité qui les ont tous reconduits à Labé, la capitale de la Moyenne Guinée.

Pages