Mauritanie : L’ONU prévoit l’arrivée de 100 000 réfugiés maliens

mer, 01/10/2024 - 15:34

Le camp de Mberra explose démographiquement et les organisations humanitaires manquent de ressources

 

Les Nations Unies ont expliqué qu’ils arriverons en plusieurs vagues dans les 6 prochains mois, pour se réfugier dans la wilaya du Hodh Elchargui.

Les Nations Unies ont indiqué que 12 808 réfugiés maliens sont arrivés en Mauritanie en 2023.

Le PAM a mis en garde contre la pression exercée sur les rares ressources de la population locale, ce qui fait craindre des tensions avec les réfugiés maliens.

Les Nations Unies ont alerté sur l’insuffisance du financement attendu fin janvier 2024, ce qui entraînera la suspension de l’assistance aux réfugiés maliens du camp de Mbéra.

Faute de ressources, l’ONU arrête le transport aérien humanitaire en Mauritanie

Le Programme alimentaire mondial en Mauritanie (PAM) a annoncé que le service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) cessera en janvier 2024, à moins que des ressources supplémentaires ne soient obtenues avant cette date.

Le PAM a déclaré que le déficit de financement actuel pour 2024 est de 5.3 millions de dollars.

Le Service de transport aérien humanitaire (UNHAS) relie Nouakchott, Kiffa, Néma et Bassiknou via des avions privés des Nations Unies, et les organisations humanitaires en Mauritanie bénéficient de ce service.

TAQADOUMY

le maire d’une commune exprime son mécontentement face à l’arrivée massive de réfugiés

Le maire de la commune d’El Megve dans la moughataa de Bassikanou, Abdullah Ould Sidi Ould Hanen, a adressé un appel de détresse au président de la république, Mohamed Ould Ghazouani, au cours duquel il a souligné que sa commune vit dans des conditions tragiques ayant conduit à la quasi-paralysie des services publics due à l’afflux de réfugiés maliens dans la région.

« J’ai voulu informer votre excellence des conditions dans lesquelles vivent les citoyens de notre circonscription, suite aux récents développements en République du Mali, qui ont entraîné le déplacement de milliers de leurs des citoyens. Ceci a dépossédé les habitants de la municipalité aux points d’eau, aux pâturages et a entraîné le déplacement de milliers de nos citoyens.

Cette surpopulation a rendu difficile la municipalité d’accomplir les services publics de l’État, tels que les écoles et les points de santé. Ce qui a provoqué une détresse dans les conditions de vie des gens et des difficultés dans leurs moyens de subsistance.

Nous espérons que cet appel urgent trouvera un geste généreux de votre part pour que les secteurs concernés interviennent dans le règlement des problèmes en suspens et développent la municipalité en matière d’approvisionnement…», a déclaré le maire dans son message.

Rappelons que des milliers de réfugiés maliens sont en Mauritanie à la suite des récents développements de la situation dans le pays.

Senalioune