Premier ministre: La croissance de l’économie mauritanienne ces dernières années ouvre des horizons prometteurs

mer, 03/15/2023 - 21:14

Le Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messoud, a affirmé que la tenue du Forum d’Investissement de Mauritanie et l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) constituent une occasion précieuse de communication directe entre les différents acteurs dans le domaine de l’investissement.

Il a ajouté, lors de sa supervision de l’ouverture du forum, que celui-ci permettrait de passer en revue les opportunités d’investissement en Mauritanie et de stimuler les relations économiques entre notre pays et les autres membres de l’OCI.

Voici le texte de ce discours :

“Excellence, Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique ;

Honorables Ministres ;

Mesdames et Messieurs ;

Excellences, les représentants du corps diplomatique accrédités dans notre pays ;

Monsieur le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement ;

Mesdames et Messieurs, les représentants des organisations internationales et des partenaires techniques et financiers ;

Messieurs et Mesdames les représentants du secteur privé ;

Madame la Directrice Générale du Centre Islamique pour le Développement du Commerce ;

Messieurs et Mesdames, distingués invités ;

C’est avec grand plaisir que je vous accueille aujourd’hui à Nouakchott, Capitale de la Culture du Monde Islamique pour l’année 2023 dans ce forum organisé par le Centre Islamique pour le Développement du Commerce et le gouvernement mauritanien représenté par l’Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie (APIM).

Nous sommes reconnaissants à l’Organisation de la coopération islamique, et en particulier au Centre islamique pour le développement du commerce, d’avoir choisi notre pays pour abriter cet important forum, qui permettra de passer en revue les opportunités d’investissement en Mauritanie et de promouvoir les relations économiques entre elle et les pays de l’OCI.

C’est aussi une précieuse opportunité de communication directe entre les différents investisseurs des secteurs public et privé.

C’est pourquoi je ne peux manquer ici de profiter de cette occasion pour rappeler que notre pays a enregistré ces dernières années, une amélioration significative de sa situation économique parallèlement à l’atmosphère de stabilité politique et sécuritaire dont il jouit, dans le cadre de la politique rationnelle de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

C’est ainsi que le taux de croissance moyenne en 2022 a atteint 5,3% alors que les prévisions l’estimaient à 4,3% cette année, ce qui montre bien la résilience de notre économie et l’efficacité des politiques économiques adoptées au cours des dernières années, et révèle, en même temps, des perspectives prometteuses et des opportunités croissantes d’investissement dans notre pays.

Messieurs, Mesdames ;

Preuve de l’importance que le gouvernement attache à l’attrait et à la promotion des investissements directs nationaux et étrangers, un Conseil supérieur de l’investissement, présidé par Son Excellence le Président de la République, a été créé avec pour mission de mettre en place des cadres réglementaires et institutionnels et des réformes visant à améliorer le climat des affaires dans notre pays et la compétitivité de l’économie.

Ce conseil comprend, outre les départements ministériels concernés, des représentants du secteur privé national, des chefs de certaines entreprises étrangères investissant dans le pays, ainsi que des représentants d’organisations professionnelles spécialisées dans la promotion des investissements et quelques personnalités de référence internationale dans le monde des affaires.

Mesdames, Messieurs,

Si le secteur public joue un rôle primordial dans les pays de l’Organisation de la Conférence Islamique, en particulier ceux d’Afrique, nous estimons néanmoins que le secteur privé reste le moteur du développement et le principal levier de l’accélération de la diversification économique.

À cet égard, et afin de renforcer le partenariat entre les secteurs public et privé, notre pays a mis en place un système juridique et institutionnel avancé et intégré dans ce domaine afin de libérer les énergies des deux secteurs, de stimuler et de combiner leurs efforts au service du développement du pays.

Le gouvernement, en procédant à des réformes radicales du code des marchés publics dans le but de les simplifier et d’accélérer leur rythme, et en actualisant les stratégies d’accompagnement telles que le Code des investissements, la Stratégie nationale de lutte contre la corruption et la loi portant création de la zone franche de Nouadhibou, cherche à améliorer le climat des affaires pour le rendre plus attractif pour les investisseurs et conforme à leurs aspirations.

A cet effet, nous appelons tous les investisseurs, en particulier ceux des pays de l’OCI, à profiter des opportunités d’investissement offertes par notre pays, en particulier dans les domaines prioritaires tels que l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’énergie, les industries de transformation, les services de santé, l’éducation, le tourisme, le commerce et autres.

Nous comptons sur votre forum pour constituer une véritable plateforme pour présenter aux investisseurs de vos pays les opportunités de la Mauritanie, d’établir des partenariats économiques et commerciaux avantageux aux États membres de l’Organisation, d’encourager les investissements communs entre les économies islamiques afin de parvenir à une intégration régionale plus forte. et échanger des expériences et discuter des possibilités de financer des projets structurants, qui permettront d’augmenter le volume du commerce intra-OCI au service de la prospérité de nos peuples.

En conclusion, et tout en vous renouvelant la bienvenue dans votre deuxième pays, je déclare ouvert le Forum d’investissement de la Mauritanie et de l’OCI, et vous souhaite un agréable séjour et plein succès à vos travaux.

Je vous remercie”.

 

AMI