actualité locale

Des centaines de pêcheurs sénégalais vivant à Nouhadibou et Nouakchott exigent leur retour au bercail

ven, 02/10/2017 - 16:11

Ils sont des centaines de sénégalais qui vivent à Nouhadibou et à Nouakchott dans des conditions extrêmement difficiles, depuis plusieurs jours. Ces sénégalais s’activent la plupart dans le secteur de la pêche et souhaitent rentrer au pays, après les changements intervenus dans la réglementation des pêches en Mauritanie.

Mauritanie: faute d'accord, les pêcheurs sénégalais sont au chômage technique

ven, 02/10/2017 - 15:18

En Mauritanie, les opérations de contrôle des pirogues de pêche artisanale lancées fin janvier 2017 se poursuivent. 

Ces derniers jours, plus de 220 embarcations ont été arraisonnées, faute d'être en règle avec la législation mauritanienne qui donne l'obligation aux armateurs d'employer des pêcheurs mauritaniens, sauf dérogation. Plusieurs centaines de pêcheurs sénégalais qui n'auraient pas dû se trouver à bord des pirogues contrôlées se retrouvent ainsi au chômage technique. 

Après la perte de sa «base gambienne» : Ould Aziz se redéploie à Bissau

ven, 02/10/2017 - 15:12

Après la chute de Yahya Jammeh, qui était son relais dans le ventre du Sénégal, le Président mauritanien essaie de se redéployer au Sud du Sénégal. Après avoir formé un duo avec Alpha Condé, il construit un pont diplomatique avec Bissau.

Kaédi- les paysans tirent la sonnette d’alarme : Risque de famine

ven, 02/10/2017 - 00:06

Environ 15 000 ménages (1) sont exposés, à Kaédi, à une crise alimentaire, faute d’exploitation des deux périmètres rizicoles – PPG1 et PPG2 (2) – qui couvrent plus de 3000 hectares de bonnes terres agricoles. Ce potentiel constitue l’unique source de revenus de la majorité des populations du département.

Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 09 Février 2017

jeu, 02/09/2017 - 23:57

Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 9 Février 2017 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé les deux projets de lois suivants :

- Projet de loi portant sur les transactions électroniques.

- Projet de loi sur la protection des données à caractère personnel.

Le Conseil a également examiné et adopté les projets de décrets suivants :

Urgent: terrible accident à Tenzak, 7 morts et 7 personnes grièvement blessées

jeu, 02/09/2017 - 18:19

Un terrible accident de la route a fait au moins 15 morts et plusieurs blessés, Pour le moment, nous ignorons la cause de l’accident.

« C’est horrible, les populations en parlent beaucoup! », nous confie une personne à l’hôpital d’Atar, chef lieu de la Wilaya de l’Adrar, située au cœur géographique et historique de la Mauritanie.

Pêcheurs sénégalais arrêtés en Mauritanie: Lettre ouverte de Baba Tandian aux présidents Macky Sall et Abdel Aziz

jeu, 02/09/2017 - 13:23

59 pêcheurs sénégalais arrêtés par les garde-côtes mauritaniens, puis relâcher finalement suite à une médiation conduite par les ministres des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye et de la Pêche Oumar Guéye.

 

Réunion du Conseil des ministres

jeu, 02/09/2017 - 10:44

Le Conseil des ministres s'est réuni, jeudi matin au palais présidentiel à Nouakchott, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République

 

L’activiste Mekfoula Brahim porte plainte contre l’avocat de la « Nousra » (soutien au Prophète ) PSL

jeu, 02/09/2017 - 09:44

L’activiste Mekfoula mint Brahim a déposé lundi matin auprès du procureur de la République au niveau de Nouakchott Ouest  une plainte contre Maitre Sid El Moctar, avocat de la « Nousra » qu‘elle accuse d’insultes, dénigrements et diffamations à son endroit.

La plainte est enregistrée sous le numéro 192- 2017.

Mauritanie-Sénégal : Halte à l’escalade !

jeu, 02/09/2017 - 09:35

Depuis quelques semaines, on sent monter la tension entre notre pays et le Sénégal. Pour cause, l’intervention des troupes de la CEDEAO en Gambie, alors que le président mauritanien s’y trouvait négociant, avec son homologue guinéen, du départ, « en douceur », de leur ami Jammeh. Le président gambien s’était dédit, après avoir reconnu sa défaite à l’élection présidentielle du 1er Décembre, contre Adama Barrow, candidat de l’opposition coalisée.

Pages