actualité africaine

Rosso Le Bac a flotté sur l’eau

mer, 07/12/2017 - 18:06

Près de deux heurs d’horloge ! C’est le temps mis par le Bac de Rosso, laissé à lui-même, jeudi dernier suite à une panne de moteurs.

Encore une nouvelle découverte de pétrole au Sénégal

mer, 07/12/2017 - 13:03

On ne compte plus les découvertes de pétrole dans les eaux du Sénégal. Mardi, le pétrolier écossais Cairn Energy a annoncé avoir mis la main sur un important gisement d’or noir dans le puits FAN South-1. 

Les travaux ont commencé le 26 mai dernier et ont été exécutés par la plateforme de forage Stena Drillmax. Ils se sont déroulés suivant le budget, en toute sécurité et ont pris fin avant l’échéancier prévu par les partenaires sur le projet, souligne une note de la firme, cotée à Londres. 

Abdoulaye Wade sur les élections législatives : « Macky Sall essaye de truquer… »

dim, 07/09/2017 - 09:41

Maître Wade n’est pas convaincu par la façon dont le gouvernement organise les élections législatives. La tête de liste de la coalition gagnante Manko Wattu Senegaal craint des fraudes.

Mankeur Ndiaye : « On ne peut pas extirper le Sénégal du Sahel »

sam, 07/08/2017 - 08:35

Financement de l’Union africaine, lutte antiterroriste dans le Sahel, participation aux efforts de maintien de la paix sur le continent et crise du Golfe... 

Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères, revient pour Jeune Afrique sur les principaux dossiers internationaux dans lequel le pays est impliqué.

Le gouvernement mauritanien dément la présence de soldats gambiens dans le pays

ven, 07/07/2017 - 18:47

Dans son point de presse hebdomadaire tenu après le conseil des ministres, le ministre de la culture et de l’artisanat, porte parole du gouvernement, Mohamed Lemine O. Cheikh, a démenti les informations parues dans la presse sénégalaise, faisant état de la présence en Mauritanie de soldats fidèles à l’ancien président gambien, Yaya Djamé.

« Ces informations sont dénuées de tout fondement.

Pont de Rosso : premier coup de pioche en janvier 2018

ven, 07/07/2017 - 15:21

Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aidara Niang, a annoncé jeudi le démarrage, en janvier 2018, des travaux de construction du pont de Rosso, à la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie.

D’un coût de 57,6 milliards de francs CFA, ces travaux, qui sont financés notamment par l’Union européenne (UE), la Banque africaine de développement (BAD) et les gouvernements du Sénégal et de la Mauritanie, seront achevés en 2019, a-t-il indiqué.

Probable déstabilisation du régime Barrow: Le Sénégal avertit la Gambie

jeu, 07/06/2017 - 11:42

En Gambie, la tension semble ne pas avoir baissé avec l’avènement du Président Adama Barrow au pouvoir. Des proches de l’ancien Président Jammeh, serait entrain de préparer un coup pour déstabiliser le régime en place.

Le 15 Juin dernier, Mankeur Ndiaye, ministre Sénégalais des affaires étrangères, avait lancé l’alerte sans aller loin. En effet, il avait mentionné la menace de déstabilisation du régime Barrow qui serait préparé par des éléments de Jammeh.

Union Africaine: La Mauritanie abritera le prochain sommet [Médias]

mer, 07/05/2017 - 11:25

La Mauritanie va accueillir la conférence des Chefs d’Etat et de  Gouvernement de l’Union Africaine, entre juin et juillet 2018, apprend-on de sources médiatiques. Selon nos informations, cette décision a été prise ce mardi 4 juillet, dernier jour du 29e sommet de l’Union Africaine qui se tient à Addis-Abeba.

Gambie - "Tentative de déstabilisation" à partir de la Mauritanie

mar, 07/04/2017 - 19:50

En relation avec le président déchu, Yaya Jammeh, deux cent cinquante (250) éléments des Forces de Défense et de Sécurité gambiennes déserteurs, «envisagent de déstabiliser la Gambie», alerte un officiel gambien au cœur de l’Etat.

 

Un officiel gambien au cœur de l’Etat annonce avoir eu écho d’informations qui font état de la présence en République islamique de Mauritanie de deux cent cinquante (250) éléments des Forces de Défense et de Sécurité gambiennes déserteurs.

 

Image du jour: Ould Abdel Aziz sous le parapluie de Macron

lun, 07/03/2017 - 17:18

Difficile de faire plus allégorique que cette image-là. Aujourd'hui, à Bamako, sous une pluie battante, Mohamed Ould Abdel Aziz s'est abrité sous le parapluie d'Emmanuel Macron. Les Africains, en cas de difficulté, cherchent encore à être sous la protection de la France. Une image parlante.

Pages