Gambie : le président de la commission électorale fuit le pays, suite à des menaces de mort

mer, 01/04/2017 - 11:25

Le président de la commission électorale de la Gambie a fui le pays après des menaces de mort, a déclaré un membre de sa famille, ce mardi. Son lieu de destination est demeuré secret, selon l’information reprise par Reuters.

Alieu Momar Njai (photo) s’est retrouvé en délicatesse avec le pouvoir après avoir déclaré le président Yahya Jammeh perdant, à l’issue de l’élection présidentielle du 1er décembre.

Ce nouvel épisode renforce les craintes sur l’avenir du petit pays enchâssé dans le Sénégal dont le président élu à la surprise générale, Adama Barrow, a déjà déclaré lundi qu’il prendrait le pouvoir le 19 janvier, comme prévu par la Constitution du pays.

La Gambie se retrouve plongée dans une crise inédite depuis la volte-face deYahya Jammeh qui, une semaine après avoir reconnu sa défaite, était revenu sur sa décision et a introduit un recours en contestation des résultats devant la Cour Suprême.

 

Cridem - Agence Ecofin