Le Ministre du développement rural : « l’aide à consentir dans le domaine du développement rural sera lié au rendement »

lun, 08/26/2019 - 12:18

Le ministre du développement rural Dy O. Zeïn a déclaré que l’aide qu’octroiera l’état aux citoyens dans le domaine du développement rural « sera liée au rendement économique loin des considérations politiques et des sentiments personnels ».

Lors d’une rencontre avec les agriculteurs et les éleveurs vendredi à Aleg, le ministre a dit que « l’état a entrepris tôt la recherche de la voie la meilleure pour éradiquer les écarts et l’exclusion, grâce à la mise en place d’une stratégie claire qui permettra à chaque citoyen de percevoir son appartenance à ce pays. »

Dy O. ZeÏn a ajouté que les interventions de l’état dans l’avenir seront axées sur les agriculteurs et les éleveurs disposés à travailler concrètement à l’augmentation de la production et du rendement dans la cadre de la mise en place d’une carte de l’ensemble des coopératives productives et les fédérations dynamiques pour un meilleur rendement.

Le ministre du développement rural a encore dit que la richesse animale est une économie importante que doivent appuyer des programmes orientés comme par exemple l’amélioration des races animales, promettant d’organiser des rencontres entre les différents éleveurs afin d’échanger leurs expériences dans le domaine et dans celui de la culture des fourrages verts.

Il a ajouté que l’état favorise les conditions de production et accompagne les producteurs en ce sens, réaffirmant que le département du développement rural œuvre à la création de professions pour les éleveurs et les agriculteurs afin de créer des opportunités d’emplois permanentes et honorables suivant des conditions établies dans un cahier de charge aux contours clairs.

Les éleveurs ont demandé au ministre de créer les conditions indispensables pour les femmes et les jeunes afin d’encourager la production en offrant davantage d’intérêt pour l’agriculture pluviales sur laquelle se base une large frange de la population rurale.

Les éleveurs ont par ailleurs évoqué les problèmes liés à l’exploitation des surfaces aménagées avant de demander la réhabilitation du lac d’Aleg pour sa spécificité agro-pastorale.

 

 

Sahara Medias