Etats Unis: Trump ne veut plus d’immigrés pauvre

mer, 08/14/2019 - 08:12

Les immigrés sans papiers ont attiré davantage d’attention avec les efforts de l’administration Trump pour décourager. Trump a aussi œuvré pour limiter l’immigration légale.

Ce lundi, les responsables ont annoncé l’un des mouvements les plus audacieux à ce jour. L’administration Trump met en œuvre une nouvelle règle modifiant les critères de la carte verte (green Card) afin d’examiner de plus près les ressources financières des immigrants.

Il serait plus difficile pour les immigrés qui sont venus aux Etats unis légalement de rester en tant que résidents permanents s’ils ont utilisé ou sont susceptibles d’utiliser des avantages publics comme les coupons alimentaires (Food Stamps), les bons de logement au titre de la Section 8 ou les assurances maladies gouvernementale (Medicaid).

Selon certains experts, l’immigration légale pourrait être réduit á moitié en refusant les visas et la résidence permanente à des centaines de milliers de personnes.

La règle, dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 15 octobre, rejetterait les demandeurs de visas temporaires ou permanents s’ils ne satisferont pas à des normes de revenu suffisamment élevées.

Selon les experts, les migrants sont un petit pourcentage qui bénéficient d’avantages publics. En fait, beaucoup ne sont pas admissibles à ces avantages en raison de leur statut d’immigration.

Après l’annonce de la règle, le National Immigration Law Center a annoncé qu’il tenterait une action en justice pour empêcher cette règle de prendre effet. Les procureurs généraux des États de Californie et de New York se sont mis d’accord.

Le gouvernement estime que le statut de 382 000 immigrants pourrait être immédiatement réexaminé pour ces motifs.

 

Senalioune