Mauritanie. Biram appelle à la création d’un climat propice au dialogue entre les politiciens

mar, 08/13/2019 - 15:54

Le chef de l’opposition a appelé à profiter de l’occasion offerte par la fête d’Eid El kebirpour créer un climat propice au dialogue entre les partis politiques de la majorité Présidentielle.

Brahim Dah Abeid a saisi cette occasion pour féliciter les Mauritaniens et demander aux partis politiques de “saisir l’occasion de la fête afin de créer un nouveau climat politique caractérisé par le dialogue et la reconstruction de la confiance entre le gouvernement et l’opposition”.

Plusieurs factions de l’opposition ont appelé au dialogue pour sortir de ce qu’elles ont appelé une “crise électorale”.

L’ancien candidat, Biram, était parvenu à un accord avec le parti au pouvoir, l’Union pour la République, pour entrer dans le gouvernement, mais les derniers arrangements l’ont empêché de signer.

Rappelons que Biram s’était dit prêt au dialogue et que le centre de son pouvoir est à la disposition de la négociation pour le bénéfice du peuple et du renforcement de la démocratie.

Le leader de la CVE a appeler la semaine dernière à un dialogue sérieux et sans tabou sur la question de l’unité national, la cohésion sociale, l’encrage de la démocratie, le problème de l’éducation, le chômage des jeunes.

Kane Hamidou Baba veut discuter sur des questions de passif humanitaire, la pratique de l’esclavage, le retour organisé des déportés.

 

Senalioune