Birame Dah Abeid, extraordinaire percée dans les régions de l’Est et du Nord

dim, 06/16/2019 - 22:02

Pendant une semaine, du 7 au 13 juin 2019, le candidat à la présidentielle sous les couleurs du changement, Birame Dah Abeid, a conquis les habitants des villes, localités et hameaux des villes de l’Est et du Nord de la Mauritanie. C’est par milliers que les populations assoiffées de liberté, de justice sociale et de prospérité, sont en effet sorties pour l’accueillir, lui et la forte délégation qui l’accompagnent.

 

Du Hodh Charghi au Tiris-Zemmour, en passant par le Hodh Gharbi, l’Assaba, le Tagant, l’Adrar et l’Inchiri, ce fut la même ferveur et le même accueil triomphant. Des marées humaines qui ont drainé, vieillards impotents, jeunes filles et garçons, femmes et hommes. Des visages rayonnants où se lit l’espoir pour des lendemains meilleurs, tels que véhiculés par le programme ambitieux du candidat. Les «Vives Birame !», les Youyous stridents de milliers de femmes. Accueilli comme un libérateur, Birame a multiplié partout les promesses d’une Mauritanie nouvelle où tous les citoyens seront réellement égaux en droits et en devoirs, en opportunités de chances et de richesses.

Ces partisans, pris dans la ferveur de cette déferlante humaine dans toutes les cités traversées durant ce périple fait à pas de charge, à la Hussarde, prédisent déjà une victoire au premier tour. La lutte contre l’esclavage, les discriminations, les inégalités, le racisme et l’exclusion, toutes réalités vécues par les Mauritaniens depuis le règne des militaires, de 1978 à nos jours, servira selon Birame Dah Abeid, comme cheval de bataille de son magistère, si les Mauritaniens lui accordent leur confiance le 22 juin 2019, jour du scrutin. Cette percée dans les régions orientales et septentrionales de la Mauritanie des profondeurs, lieux d’extrêmes pauvretés et de dénuement en dix ans de sac perpétrés par le régime finissant de Mohamed Abdel Aziz, leur a même fait dire que Birame a gagné des points inestimables et a pris une longueur d’avance sur les autres candidats.

Les populations semblent en effet avoir adhéré à son programme politique, économique et social qu’il leur propose et qui cadre en tous points à leurs aspirations et attentes. La confiance semble d’autant plus établie entre le candidat et les habitants des zones visitées, que sa tournée est précédée par son parcours de combattant de la liberté et son statut de militant qui a le plus payé de sa liberté, le triomphe de ses idéaux émancipateurs.

Après une brève escale à Nouakchott où il a animé le vendredi 14 juin, un meeting populaire à Tevragh-Zeina, Birame Dah Abeid a repris son bâton de pèlerin, à la conquête des voix de la Vallée et du Centre mauritanien. A Rosso, Boghé, et Kaédi  dont les images ont déjà défilé,  l’apothéose d’une tournée encore plus spectaculaire s’annonce déjà. Les populations de la Vallée semblent en effet avoir déjà dit OUI à Birame.

 

Cheikh Aïdara

MONDOBLOG.ORG