L’opposition en marche accuse la CENI d'être "llégale"

ven, 04/12/2019 - 13:43

Quatre marches ont été transformées en un gigantesque rassemblement populaire, ce jeudi 11 avril, tenu sur la place Ibn Abass, au centre de Nouakchott, par l’opposition mauritanienne conduite par quatre candidats à l’élection présidentielle du juin prochain. Sur place, les leaders de l'opposition ont dénoncé ce qu'ils appellent , "l’entêtement des autorités de conserver la Ceni illégale et favorable au candidat du pouvoir".

Les candidats opposants au pouvoir actuel à savoir Sidi Mohamed Ould Boubacar, Biram Dah Ould Abeid, Dr Mohamed Ould Maouloud et Dr Kane Hamidou Baba, ont taxé cette CENI d’illégale.

Ils ont par la suite, dit qu’ils n’accepteront pas que la volonté du peuple soit volée.

Tout au long des marches, des milliers de militants et sympathisants des partis qui soutiennent les candidats de l’opposition ont scandé des slogans qui sur lesquels ont peut lire "Non à la fraude électorale, Non au maintien de la présente Céni, Halte à l'utilisation des biens et moyens de l'Etat et Non au vol de la volonté du peuple".

Le président de l’UFP et candidat à la présidentielle, Mohamed Ould Maouloud a déclaré lors de la conférence de presse, tenue, le mercredi dernier, qu’ils exigent un audit du fichier électoral, la transparence de scrutin et la recomposition de la CENI.

Par R.Fall

 

Tawary