Le président Aziz : « tous les réseaux sociaux peuvent être bloqués »

mer, 01/09/2019 - 17:13

Dans son discours prononcé mercredi lors du meeting qui a suivi la marche contre la haine et l’extrémisme, le président Mohamed O. Abdel Aziz a déclaré que tous les réseaux sociaux seront bloqués si jamais ils constituaient une menace pour la sécurité et la stabilité dans le pays.

Le chef de l’état mauritanien a ajouté que quiconque tenterait de perturber l’ordre dans le pays sera poursuivi par l’état et jugé par le peuple mauritanien.

Cette personne a-t-il ajouté quel que soit sa position, ses relations, ses contacts ou ses biens sera poursuivi par l’armée mauritanienne, qui l’armée du peuple et non pas celle du président.

Le président O. Abdel Aziz a encore dit que la Mauritanie est un état démocratique où les libertés sont garanties, ajoutant qu’ils n’accepteront pas que quelqu’un puisse porter atteinte à ces acquis.

« Nous bloquerons, a encore dit le président O. Abdel Aziz les réseaux sociaux et nous n’allons pas œuvrer à une restriction des libertés et la démocratie dont bénéficie le peuple mauritanien, qui est un peuple éveillé et intelligeant.

Nous n’accepterons pas que ce qui est arrivé dans d’autres pays arabes intervienne chez nous ».

Le chef de l’état mauritanien a encore dit que ce qu’ils ont de plus précieux c’est leur sécurité, leur stabilité et leur unité et qu’ils n’accepteront pas que quelqu’un en face un fonds de commerce à l’étranger.

« La Mauritanie, a encore dit O. Abdel Aziz, s’est considérablement développé et émancipé, consolidé son unité nationale qu’on se doit de préserver et renforcer.

On doit fermer la porte devant les criminels, ceux qui prônent la haine et l’extrémisme ».

 

Sahara Media