Mali : fugue de 200 militaires partis en stage au Canada

dim, 01/06/2019 - 23:46

Deux cents militaires de la garde présidentielle malienne se sont évadés de leur camp d’entraînement au Canada où ils effectuaient un stage dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Selon des médias locaux citant des sources spéciales tous les militaires ont disparu de leur lieu d’entraînement craignant de revenir au Mali à la fin de leur stage de préparation au Canada.

Pendant ce temps les autorités maliennes ont entamé des recherches pour tenter de retrouver les fugitifs disparus depuis quelques semaines au milieu d’un mutisme officiel total.

Les mêmes sources que 80 soldats maliens avaient déjà déposé des dossiers afin d’obtenir l’asile politique au Canada réaffirmant que leur pays était en guerre et que leurs vies était en danger car se trouvant en première ligne de la lutte contre les terroristes.

Les mêmes sources révèlent que le gouvernement malien a demandé le concours des autorités canadiennes pour renvoyer ces soldats dans leur pays d’origine menaçant de dénoncer éventuellement l’alliance militaire conclue avec le Canada si ce pays refusait de coopérer en ce sens.

Très souvent les militaires africains partis en stage dans des pays européens demandent l’asile politique et refusent de regagner leurs pays d’origine, ce qui avait amené les Etats Unis à arrêter les stages de militaires africains sur son territoire.

Déjà des sportifs africains qui s’étaient rendus dans des pays étrangers pour participer à des compétitions internationales avaient demandé l’asile politique aux pays dans lesquels ils s’étaient rendus.

 

Sahara Medias