Aziz à la marche du mercredi 09 janvier

ven, 01/04/2019 - 23:31

Le chef de l’Etat,  Mohamed ould Abdel Aziz,  prendra part   à une marche en faveur de l’unité et de la cohésion nationale, prévue le mercredi 09 janvier 2019,  ont  annoncé jeudi soir les services de la
primature. Cette manifestation vise  à dénoncer «tout ce qui nuit à l’unité nationale ».
La primature annonce cette nouvelle  quelques jours après « un appel à une grande marche » contre  la haine et l’extrémisme » lancé  par l’Union Pour la République (UPR-principal parti de la majorité).
 Expliquant les raisons de la marche, la note officielle affirme que  «face aux discours haineux et incitatifs quelles qu’en soient les sources, et afin d’exprimer de manière ferme une position nationale unifiée contre toutes les formes de discrimination et contre tout ce qui pourrait nuire à la cohésion de notre peuple et à la solidarité de ses composantes. Et également pour exprimer l’affirmation de notre volonté de veiller à notre unité à travers la préservation des  valeurs de tolérance et de coexistence dans la paix  et l’harmonie,  que notre peuple a connues durant  des siècles ».
La démarche faisant recours au cachet populaire répond aux sollicitations  « de nombreuses forces politiques, des organisations de la société civile  et autorités sociales ».
La marche du mercredi 09 janvier  sera clôturée par un meeting populaire au niveau de l’ancien aéroport de Nouakchott.
La Mauritanie est actuellement traversée par une vive polémique entre autorités et mouvance antiesclavagiste.
Pour ceux qui connaissent les initiateurs,  il apparait clairement que cette  démarche prendra  la forme d’une opération partisane de politique politicienne, très éloignée des véritables préoccupations relatives  à  une unité nationale malmenée  plus que jamais  pendant les 11 années écoulées.
Ainsi, il y a fort à parier que les participants à cette supercherie vont saisir une nouvelle occasion pour appeler au troisième mandat, synonyme de nouveau coup d’Etat   dans un pays qui en a souvent été le théâtre depuis le 10 juillet 1978.

 

Le Calame