L’IGE a constaté la disparition de 1,2 milliards MRO en 2018, dit O.Bechir

ven, 11/23/2018 - 13:18

Le Premier ministre Mohamed Salem Ould Bechir a mis en exergue, dans la présentation de sa DPG devant l’Assemblée Nationale, les efforts déployés par les pouvoirs publics dans leur lutte contre la corruption.

L’Inspection Générale de l’Etat (IGE) a constaté un détournement de 120 millions MRO, a-t-il affirmé. "En matière de lutte contre la corruption, d’importantes avancées ont été enregistrées sur la voie de la mise en œuvre de la stratégie nationale y afférente.
C’est ainsi qu’un ensemble de dispositions et d’actions concrètes de lutte contre la corruption ont été entreprises dont la redynamisation des organes de contrôle, la réforme des marchés publics qui a permis la séparation des fonctions de passation, de contrôle et de régulation en vue d’une plus grande transparence dans la gestion de la commande publique, l’adoption en 2015 d’une loi d’orientation sur la lutte contre la corruption, l’adoption en 2016 d’une loi de lutte contre la corruption, l’adoption de mesures énergiques contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme et enfin la création d’un tribunal spécialisé dans le domaine de la lutte contre la corruption et d’un pôle financier (parquet et tribunal d’instruction).

Dans le cadre de ses plans d’action sur les quatre dernières années, l’IGE a procédé à l’exécution de 107 missions 18 missions achevées et 9 en cours d’exécution ou en phase de contradiction. Ces missions ont permis de constater des préjudices financiers pour un montant total de 719 262 822 MRU, dont 120 millions en 2018".

 

Essahraa