Pêche en Mauritanie : Les Guet-ndariens devront patienter jusqu’en 2019

ven, 11/02/2018 - 11:10

Les pêcheurs sénégalais devront encore prendre leur mal en patience pour pouvoir entrer dans les eaux territoriales mauritaniennes. En effet, selon le directeur de la pêche maritime, Mamadou Goudiaby, ce ne sera possible qu’en début de l’année 2019. 

Il faudra encore attendre quelques mois avant l’effectivité des accords de pêche entre le Sénégal et la Mauritanie. Ces accords signés entre les deux pays ne pourront être mis en œuvre qu’après la construction des infrastructures figurant dans le document paraphé par les Président Macky Sall et Mohamed Ould Abdel Aziz

A en croire le Directeur de la pêche maritime, Mamadou Goudiaby, les travaux sont très avancés et d’ici la fin de l’année voire début 2019, tout sera finalisé. : «Nous nous préparons activement pour aller vers la mise en œuvre de ce protocole», affirme-t-il. 

Selon lui, il n’y a pas de blocage concernant la mise en œuvre dudit accord : «Il y a des préalables pour aller dans la mise en œuvre. Nous devons aujourd’hui faire en sorte que les infrastructures pour le débarquement au niveau de Saint-Louis puissent être mises en place et de manière qu’ensemble, ce que nous avons écrit et signé dans le document puisse être respecté correctement. 

La Mauritanie ayant accepté que les débarquements, de façon provisoire puissent se faire à Saint en attendant que, de leur côté, tout soit prêt, le Sénégal se devait de remplir sa part du marché en mettant à la disposition des pécheurs sénégalais un lieu où ils pourront débarquer leurs poissons. 

Dans tous les cas, explique M. Goudiaby, un repos biologique étant observé par les deux pays, «il n’est pas souhaitable de vouloir mettre en œuvre le protocole durant cette période». Mais, conclut-il, tout sera prêt «d’ici le début du nouvel an (2019).» 

 

Ousmane Demba Kane 

Source : Pressafrik – via Cridem