Birame Dah Abeid : « les incarcérations, je n’en ai cure ! »

mer, 09/19/2018 - 21:32

Biram ould Dah ould Abeid président Intiative résurgence mouvement abolitionniste Mauritanie IRA (source: archives google image)

« Birame restera toujours Birame. Les incarcérations je n’en ai cure. » Ainsi s’est exprimé Birame Dah Abeid en marge de sa deuxième comparution mercredi 19 septembre 201 devant le juge d’instruction au tribunal de Nouakchott Sud.

Le militant anti-esclavagiste vient d’être élu député alors qu’il se trouvait en prison sous le chef d’accusation d’insultes et de menaces contre un journaliste mauritanien qui avait porté plainte contre lui. Il avait été arrêté le 7 août 2018 à Nouakchott puis inculpé le 13 août pour « atteinte à l’intégrité d’autrui et menace d’usage de la violence ».

“nous n’avons pas de problèmes avec les journalistes que nous respectons.”

« J’assume encore tous les combats que j’ai menés avant d’accéder au parlement: le combat contre l’esclavage, le combat contre le racisme, le combats contre la dictature, le combat contre la contrefaçon, la corruption et la gabegie.” A martelé Birame  Dah Abeid  qui normalement pourra jouir de la tribune légale que sera l’assemblée nationale. Pourvu que les faits en rapport avec la plainte du journaliste pour insulte et menace ne lui valent une condamnation hallucinante. « Je tiens à faire savoir que nous n’avons pas de problèmes avec les journalistes que nous respectons. » A-t-il dit, toujours dans les couloirs du tribunal alors qu’il venait de profiter d’un bref moment de pause. “Ceux avec qui nous avons des comptes (à régler) ce sont ceux qui ne sont pas des journalistes mais qui, habillés de la tenue des espions, coopèrent avec les renseignements. D’ailleurs ceux-là sont petits pour que nous ayons des problèmes avec eux. C’est avec le régime que nous affaire. Le régime qui les a fabriqués. ” A dit Birame Dah Abeid.

les fruits d’une alliance politique

Président du mouvement anti-esclavagiste Initiative pour la Résurgence du Mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA) créé en 2008 et jusque là non autorisé, Biram Dah Abeid est entré avec ses partisans du parti radical pour une action globale (RAG), aile politique de son mouvement, dans une alliance avec le parti nationaliste arabe SAWAB. Ce qui lui a permis de se porter candidats aux législatives avec plusieurs cadres de son mouvement. Cette alliance sort des élections avec quelques députés et quelques conseillers. Ce qui leur permettra une présence à l’assemblé et dans aux moins un conseil régionale et quelques municipalités.

 

Kissima

 

initiativesnews.com