Monsieur Mohamed Jemil Mansour, tête de liste régionale de la coalition de l’opposition à Nouakchott : ‘’Nous tirerons les leçons du premier tour pour gagner le second’’

mer, 09/12/2018 - 10:14

Le Calame : Les  électeurs  de la région Nouakchott vous ont envoyé au second contre la candidate de l’UPR, Fatimetou mint Abdel Maleck. Comment avez-vous réagi à ces résultats ?

 

Mohamed Jemil Mansour : C'était  attendu : avec trente-deux listes candidates pour la région Nouakchott, un deuxième tour paraissait inévitable et nous tirerons les leçons du premier pour bien gagner la bataille du second.

 

Vous  allez y affronter la maire de Nouakchott, réputée pour son dynamisme à la tête de la mairie de Tevragh-Zeina  et qui pourrait bénéficier de l’appui  de tout l’appareil de son parti, voire de l’État. Comment  entendez-vous  aborder ce virage ?

- C’est clair que l'UPR  utilise l'appareil de l'État et que le premier responsable de l'État fut le vrai directeur de la campagne de ce parti. Malgré cela, il a perdu dans des capitales régionales où il se trouve confronté, au second tour, à des adversaires. Dans ce virage, avec l'appui de nos alliés, on va maîtriser la voiture de la région et Le Palmier va gagner, incha Allah !

 

Ancien maire d’Arafat, vous êtes également ancien président du principal parti de l’opposition démocratique mauritanienne. Suffisant pour gagner, face à la dame UPR ? Qu’attendez-vous de vos amis de l’Alliance électorale de l’opposition démocratique (AEOD) ?

 

- J'attends de nos camarades un rôle décisif. Ils le rempliront, j’en suis sûr, en toute sérénité et fidélité.

 

Pourquoi les électeurs de Nouakchott voteraient-ils pour Mohamed Jemil Mansour, plutôt que pour sa concurrente, Mint Abdel Maleck ?

 

-Pas pour Tewassoul seulement mais pour une alliance de l'opposition démocratique soutenue par les autres opposants.  Et parce que les électeurs désirent  une région efficace, dynamique,  moderne développée, participative ; une région  qui favorise leur épanouissement et celui de leurs enfants. Ils vont voter pour nous, parce que les habitants de la capitale savent que nous sommes capables de répondre à leurs nombreuses attentes, ils voteront,  incha Allah, pour la liste de l'alternance démocratique, avec le sigle " Palmier ".

 

Propos recueillis par DL

 

Le Calame