Empêché selon ses dires par le pouvoir mauritanien en place d’obtenir un casier judiciaire ; pièce indispensable pour le dépôt de dossier de candidature à l’élection du 1er septembre prochain ; le président de l’IRA Biram Ould Dah Ould Abeid a appelé ses

ven, 08/31/2018 - 16:13

Empêché selon ses dires par le pouvoir mauritanien en place d’obtenir un casier judiciaire ; pièce indispensable pour le dépôt de dossier de candidature à l’élection du 1er septembre prochain ; le président de l’IRA Biram Ould Dah Ould Abeid a appelé ses partisans au sein de l’IRA et de l’alliance Sawab-Ira, à la cohésion et à la coordination avec l’opposition mauritanienne ; nonobstant ses réserves sur cette dernière. 
  

Le leader de l’IRA toujours en détention, s’étonne de sa privation individuelle d’un document, pourtant remis à ses camarades à Rosso, inscrivant son arrestation dans le cadre d’une peur bleu du pouvoir d’un adversaire politique populaire, dans les élections législatives, municipales et régionales du 1er septembre prochain. 
  

Ould Abeid a accusé par ailleurs le régime de dictature et d’exposer le pays à de nombreux dangers. 

Biram avait été arrêtée à la suite d'une plainte déposée contre lui par le journaliste Dedde Ould Abdalla pour diffamation, rappelle-t-on. 

chezvlane - source essahraa.net