La police interdit aux familles des journalistes arrêtés de leur rendre visite

jeu, 08/09/2018 - 10:37

Des agents de la police judiciaire à Tevragh-Zeina ont empêché jeudi 9 août courant, une délégation du Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SJM), conduite par Mohamed Salem Ould Dah de rendre visite aux deux journalistes arrêtés la veille.

La police a confisqué également aux deux journalistes leurs téléphones et suspendu toutes les formes de prise de contact avec eux.

Les journalistes concernés par ce durcissement policier sont Mahmoudi Ould Saibout et Babacar Baye Ndiaye, respectivement le Directeur Général de l’agence Taqadoum de communication et du Portail Cridem.

Ils avaient été interpellés à la suite d’un article publié dans les deux sites et Mondafrique sur l’avocat mauritanien Jemal Ould Mohamed, lequel a porté plainte pour diffamation.

 

Taqadoum