Mauritanie-Polisario-Kidnapping : Les proches de la victime mauritanienne réclament une extradition des auteurs du rapt

mer, 08/01/2018 - 14:55

Les proches du jeune mauritanien, Mohamed Ould Lefdhil , enlevé le 23 juillet 2018 par des ravisseurs sahraouis ont appelé mardi les autorités mauritaniennes et des camps des réfugiés sahraouis à favoriser l’extradition des auteurs du rapt en Mauritanie.

Les trois individus avaient réclamé dans un appel téléphonique une rançon aux parents de la victime. Mohamed Ould Lefdhil avait été pourtant remis le 30 juillet ainsi que ses trois ravisseurs aux autorités militaires de la seconde région militaire sahraouie, au niveau d’Aghweinitt par un groupe de ses cousins, venus de Mauritanie et des camps des réfugiés, en rescousse aux efforts de recherches lancés pour le retrouver.

Mais le groupe de cousins provenant des campements a été nuitamment attaqué sur son chemin de retour près d’un poste d’accès aux campements des réfugiés de Tindouf par des assaillants armés dans ce qui semble être une expédition punitive des proches des ravisseurs après l’arrestation de leurs fils auteurs du kidnapping. On cite des noms d’anciens hauts responsables sahraouis dans cette initiative orchestrée pour, semble-t-il, faire black-out sur cette affaire et faire ombrage à l’extradition des ravisseurs en Mauritanie.

Des heurts ont fait plusieurs blessés et des dégâts matériels. Les cousins sahraouis du jeune Mohamed Ould Lefdhil auraient porté plainte devant les autorités sahraouies des camps des réfugiés contre la vendetta des proches des kidnappeurs.

La tension  serait actuellement vive dans les camps des réfugiés sahraouis où le Polisario tente de maintenir le calme.

Notons que Mohamed Ould Lefdhil est le second fils de la maire de F’Dérick, en Mauritanie.

Mauriweb