Mauritanie: Des militants du parti au pouvoir contre le choix des candidats dans leurs villes

jeu, 07/12/2018 - 18:32

Plusieurs dizaines de femmes et de jeunes ressortissants des villes d’Amourj, Adel Bagrou et Bougadoum,ont manifesté, ce mercredi 11 juillet aux alentours de 11 heures, devant le siège central du parti Union pour la République (UPR), le parti au pouvoir contre ceux qu’ils ont qualifié "d’injustices dans le choix des candidats pour les futures élections dans leurs berceaux". 

Les protestataires ont déclaré que leurs choix n’ont pas été respectés. Nous avons investi ceux que nous allons élire suivant les unités de base dans la plus grande transparence pour que nos choix soient respectés.

"Ici,d’autres optent pour le clientélisme en voulant nous imposer leurs proches", a déclaré une militante visiblement très remontrée. Nous demandons à ce que la direction du parti respecte le choix du peuple, renchérit un jeune protestataire.

"S'il faut exiger vos candidats, pourquoi mettre si sur pied une commission pour réformer du parti", s'interroge un cadre d'Amourj

"Il est temps que les leçons du passé servent d'expérience à ceux qui nous écoutent", martela une dame originaire d'Adel Bagrou.

Nous avons soutenu le président fondateur du parti dès ses heures au pouvoir et nous continuerons à le soutenir, explique la porte parole des femmes. Face au siège du parti, nous demandons au président Mohamed Ould Abdel Azizd’intervenir pour que la justice soit rendue à temps, précise-t-elle. 

« Nos moughataas et communes regorgent de cadres capables de gérer nos affaires et défendre nos intérêts à l’assemblée nationale », a-t-elle conclut. 

Tawary