Mme Seyide Mint Yenge se distingue parmi les invitées de Kagamé à Nouakchott

jeu, 07/05/2018 - 10:57

En marge du 31ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine qui se tient les 1er et 2 juillet 2018 à Nouakchott, le président en exercice de l’organisation continentale, président du Rwanda, SEM.Paul Kagamé, avait invité les femmes leaders de la société civile mauritanienne.

Connue pour son franc parler, Mme Seyide Mint Yenge qui préside l’ONG ASPOM et en même temps la Coordination de la société civile mauritanienne qui regroupe une trentaine d’organisations, ainsi que l’Initiative "La Mauritanie D’Abord", a été tout simplement snobée par certains milieux au sein des organisateurs, avant qu’elle ne parvienne par ses propres relations à décrocher un badge d’entrée au nouveau Palais des Congrès "Al Mourabitoune". Elle a profité de l’occasion pour décerner des diplômes de reconnaissance au président Kagamé, à travers l’une de ses collaboratrices, puis un autre diplôme au Secrétaire général de l’ONU. Tout comme elle s’est distinguée parmi la centaine d’activistes du mouvement féminin invitée à cette rencontre en faisant entendre la voix des citoyennes debout de Mauritanie et celle de la société civile.

Ce qui lui a valu la sollicitation de certains organes de presse internationaux venus couvrir le sommet. Elle s’est félicitée et s’est dite honorée que la Mauritanie ait réussi avec succès l’organisation d’une telle rencontre de haut niveau, soulignant que les infrastructures réalisées ces dernières années, sont la preuve que malgré les difficultés liées au contexte international difficile pour un pays aussi jeune, la Mauritanie s’est inscrit dans le concert des Nations. Au vu des progrès remarquables enregistrés par l’Afrique, elle a déploré la couverture médiatique internationale qui ne montre que les aspects négatifs, alors que des avancées considérables sont enregistrées au niveau du Continent.

 

Lauthentique