Macky: «Avec la Mauritanie, c’est fifty-fifty»

mar, 06/12/2018 - 19:19

L’accord sur l'exploitation du gaz, signé par le Chef de l’État et son homologue mauritanien en février dernier, avait suscité débat. Quelques jours seulement après le vote du projet de loi qui permet au chef de l’Etat de ratifier l’accord, le Président Macky Sall s’est exprimé sur la question.

«Pour le gisement Gta, nous le partageons avec la Mauritanie. C’est fifty-fifty, moitié/moitié. Nous, dans la ressource qui se trouve dans notre territoire, Petrosen y a 10%. Et il peut aller jusqu’à 20%. La Mauritanie aussi détient la même chose sur la ressource qui se trouve dans son territoire. Donc, nous partageons la ressource. Et puisque c’est le même opérateur, les deux pays se doivent de s’entendre. D’où l’accord que j’ai signé avec le Président mauritanien», a-t-t-il expliqué.

Le chef de l’Etat d’expliquer que l’accord qu’il a signé avec le Président Aziz facilite l’exploitation de la ressource. Car, dit-il, si le Sénégal et la Mauritanie ne signent pas cette entente, aucune compagnie ne voudra s’investir dans l’exploitation de la ressource.

Quant aux relations entre notre pays et son voisin mauritanien, le chef de l'Etat rassure: «Il n’y a aucun problème entre le Sénégal et la Mauritanie. Et il ne peut pas y en avoir. Nous avons les mêmes intérêts. C’est d’exploiter les ressources qui sont contenues dans nos sous-sols respectifs et que nous partageons le long de la frontière nord. Et des accords de ce genre il y en a beaucoup dans le monde», a indiqué le chef de l’Etat.

Youssouf SANÉ pour Seneweb.com