La majorité contre le Gouvernement d’Union Nationale

mar, 04/17/2018 - 12:30

Le président du parti au pouvoir Me Sidi Mohamed Ould Maham a affirmé dans une conférence de presse, organisée lundi soir 16 avril courant, que c’est bien le FNDU qui a sollicité le lancement de négociations secrètes avec la majorité.

 

« Le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz a officieusement reçu en audience l’ex-leader du Forum, Mohamed Jemil Mansour ; qui a servi de déclic pour des rencontres sécrètes entre le pouvoir et le Forum », a-t-il ajouté.

 

« Ces retrouvailles ont débuté depuis plus de 2 mois, en présence d’une délégation du Forum et de représentants de la majorité et ont porté sur le sujet de préparation des futures élections », a-t-il précisé.

 

« Les doléances faites par le Forum à ces réunions n’ont pas compris une demande de libération de Ould Ghadde et l’arrêt des poursuites judiciaires contre certains ex-sénateurs et autres », a dit Ould Maham.

 

« Toutes les revendications du Forum ont fait l’objet d'un traitement positif à l’exception de la demande de formation d’un gouvernement consensuel, catégoriquement rejetée par les parties de la majorité », a-t-il indiqué.

 

Les deux parties avaient convenu sur un projet d'accord, qui était en préparation en perspective de sa signature, avant qu’un responsable au sein du Forum ne le fasse fuiter et renonce plus tard à ses termes, sous prétexte que d’autres parties au sein de cette opposition aient refusé de le parapher, a-t-il conclu.

 

Aqlame - Cridem