Son Eminence Al Vakhama rejoint Nouakchott au milieu de foules innombrables s’étendant de l’entrée De l’Aéroport Internationale Oum Tounsi aux portes de Tevragh Zeina (Reportage Photos)

mar, 12/12/2017 - 11:11

Au terme d’une absence de bonne augure, qui a duré un mois, Son Eminence Cheikh Al Vakhama,Sidi Mohamed Ould Cheikh Sidiya est revenu cet après midi à la Capitale Nouakchott. Il fut accueilli à son retour par d’imposantes foules, des disciples, des fans et d’amis.

Notre correspondant avait rapporté que les foules venues nombreuses l’accueillir par acclamations entre autres, formaient un cortège spectaculaires de véhicules, allant d’Oum Tounsi au seuil De Tevragh Zeina, pour célébrer le retour du magnat ,Al Vakhama au pays, dont l’absence  avait laissé un vide que personne d’autre ne pouvait combler. Ceci apparaissait à travers les acclamations et les slogans de bienvenue et l’attroupement sans précédent de ces foules venues l’accueillir.

Le correspondant de Wiam a fait remarquer la réception faite par les dignitaires de la famille de Ehel Cheikh Sidiya aux délégations venues l’accueillir et notamment de hautes personnalités et des dignitaires issus de la Wilaya du Trarza ainsi que d’autres Wilayas du pays et ce au moment de sa sortie du salon d’honneur de l’Aéroort d’Oumtounsi.

Il est à noter que Cheikh Alvakhama fut  un hôte distingué et renchéri au Royaume du Maroc. Casablanca, où il fut l’hôte distinguée dans l’aile des personnalités distinguées de l’Hôtel Varah, fut sa première étape. Ce fut n lieu privilégié pour recevoir en liesse ses disciples et ses fans qui ont afflué de tout le Maroc.

Par la suite le Cheikh Al Vakhma s’installait dans une villa  grandiose, vaste et luxueuse et qui malgré tout ne put qu’à peine contenir les nombreuses délégations qui affluaient de toute part de tous les coins du Royaume et d’ailleurs, pour être reçues par le Cheikh. Ceci sans compter les disciples au pays hôte, des Imams de Mosquées, des Etudiants ainsi que d’autres personnalités.

Ce fut une occasion de renouer et renforcer les relations tissées par son grand père Cheikh Sidiya, relations étendues, riches et diversifiées. Cheikh Al Vakhama avait déclaré peu avant son départ qu’il avait pratiquement terminé sa mission en quelques jours, mais qu’il avait préféré prolonger son séjour en raison la demande pressante, la chaleur de l’accueil des disciples des amis et des populations