LA FONDATION SAHEL DES DROITS DE L’HOMME ACCUSE UN IMAM DE GLORIFIER L’ESCLAVAGE ET DEMANDE UNE ENQUÊTE

lun, 10/09/2017 - 18:45

La «Fondation   Sahel pour la défense des droits de l’homme et le soutien de l’éducation et de la paix sociale» a accusé l’imam d’une mosquée de  Nouakchott de glorifier l’esclavage, appelant à une enquête immédiate sur la question.

L’organisation a déclaré dans un communiqué , que l’un de ses dirigeants, Yacoub Ould Salik, a été verbalement agressé hier, près de son domicile à Teyaret , pour avoir  «dénoncer l’attitude d’un Imam de mosquée qui, après la prière,  a  lu des textes aux  prieurs , ayant  trait à la nécessité de discipliner les esclaves pour qu’ils  obéissent  à leurs  maîtres».

La Fondation a indiqué  que ‘Ould Salek a fait remarquer à imam que «les fidèles musulmans  ont besoin de plus de leçons sur la pureté, le zakat et les bons comportements , et que ce type de textes, controversés, peut susciter les sentiments des fidèles et c’est ce qui doit être évité»

Le communiqué  a ajouté: « Avant même que le frère  Yacoub ne finisse  sa déclaration, il a été chahuté par tous les prieurs  sans exception,  le taxant de mécréance et l’invectivant « .

La fondation  estime  que ce  qui est arrivé  constitue  « une menace pour la paix civile et une atteinte à la loi 031/2015, qui interdit la glorification de l’esclavage ».

La fondation considère également que     » plus dangereux que de glorifier l’esclavage, ce qui s’est passé constitue  plutôt un encouragement à la discrimination  et une menace pour la paix et la tranquillité sociales.

Ses conséquences auraient pu etre plus graves n’auraient été la retenue et sagesse des responsables de la fondation.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/6272

Traduit par Adrar.ino