Mauritanie : Le Président de la République supervise la pose de la première pierre du nouveau siège de l’ENAJM

jeu, 12/01/2022 - 00:44

Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a supervisé, mercredi après-midi, à Tevragh-Zeina, wilaya de Nouakchott ouest, la pose de la première pierre du nouveau siège de l’Ecole Nationale d’Administration, de Journalisme et de Magistrature (ENAJM).

 

Ce projet, dont la pose de la première pierre s’inscrit dans le cadre des festivités célébrant le 62e anniversaire de la Fête de l’Indépendance Nationale, comprend 24 salles de classe pouvant accueillir jusqu’à 720 étudiants, 36 bureaux, une grande bibliothèque pouvant accueillir 70 chercheurs, et deux auditoriums, dont chacun contient une salle de conférence et un laboratoire audiovisuel, un laboratoire de langues, une salle de réunion et une salle pour l’informatique.

Le projet comprend également un dortoir pour les étudiants avec 168 lits, une mosquée, une clinique médicale et un restaurant. Le coût global de ce projet dont l’exécution durera 22 mois, est de 215 millions MRU.

Son Excellence le Président de la République, après la pose de la première pierre et le retrait de la plaque commémorative, a reçu des explications sur les composantes de ce projet et son rôle dans l’amélioration de la performance de cet établissement d’enseignement et les conditions qu’il offrira à l’institution pour mener à bien pleinement les rôles qui lui sont confiés.

Le président de la République a insisté sur la nécessité d’adhérer pleinement aux normes techniques et de respecter les spécifications et la qualité requises dans les cahiers de charges.

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, M. Sid Ahmed Ould Mohamed, a déclaré dans une allocution qu’il a prononcée pour la circonstance que la supervision de Son Excellence le Président de la République de la pose de la première pierre du nouveau siège de l’École nationale d’administration, de journalisme et de magistrature vient en considération du statut de cette institution d’enseignement et de formation pionnière.

Il a ajouté que cette école est considérée comme une véritable <fabrique d’hommes et de femmes d’État, ceux qui auront en charge la gestion des affaires de l’État à différents niveaux, y compris les juges, administrateurs, financiers, inspecteurs, diplomates et journalistes.

Il a ajouté que le ministère lancera dans un futur proche un ensemble de projets de développement en exécution du programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwani, «Taahoudaty», rappelant que la plupart de ces projets se concentre principalement dans le domaine de l’éducation, notant également que la formation des personnes et la valorisation de leurs compétences administratives, techniques et artisanales est la clé pour construire un avenir prospère.

le ministre a souligné que la décision d’adopter l’École républicaine et de créer un fonds pour la soutenir et de donner des instructions de Son Excellence le Président de la République d’investir dans les différentes étapes de l’éducation et de la formation est considérée comme enfoncer le dernier clou dans le cercueil de l’ignorance et du retard.

Par ailleurs, le ministre a indiqué que sur instructions fermes de la part de Son Excellence le Président de la République, pour établir plusieurs sièges appropriés pour de nouvelles institutions, notamment le nouveau complexe universitaire, le l’Ecole supérieure de Commerce, l’Institut supérieur de la Numérisation, l’Ecole d’Enseignement des Techniques Pétrolières et Gazières de Nouakchott, et l’Ecole de Formation Technique dans le domaine des sciences de la communication de Nouadhibou.

Le maire de la commune de Tevragh- Zeina, M. Taleb Ould Mahjoub, avait expliqué dans une allocution auparavant que dotant l’Ecole Nationale d’Administration, de Journalisme et de la Magistrature, qui est chargée de la formation des ressources humaines aptes à faire fonctionner les équipements publics et les administrations, de bâtiments modernes adaptés à sa mission éducative favoriserait la renaissance scientifique et économique que connaît le pays et qui a touché tous les domaines.

Il a salué les réalisations en matière de développement que connaît actuellement le pays et l’accord conclu par les forces politiques sur la réforme du système électoral afin de consolider les fondements de la démocratie et de renforcer l’atmosphère de concorde politique.

La cérémonie s’est déroulée en présence du premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal, du président de l’Assemblée Nationale, M. Cheikh Ould Baya, du président de la Fondation de l’Opposition démocratique, des deux ministres conseillères à la Présidence de la République, des membres du gouvernement, du wali de Nouakchott Ouest, du vice-président de la région de Nouakchott, des responsables militaires et sécuritaires, des membres du corps diplomatique et des représentants d’organismes internationaux accrédités en Mauritanie.

 

AMI