Rosso : le DG de la Sonader en visite de terrain

ven, 08/26/2022 - 21:37

Le Directeur général de la Société nationale du développement rural (SONADER), M. Momme Ould Hamahollah, a effectué, hier, jeudi 25 août 2022, une visite de terrain pour s’informer sur les travaux d'aménagement dans les périmètres de Mpakh d’une superficie de 600ha et à la vaste plaine de M’Pourié à Rosso.

A cette occasion,  il  a déclaré que la campagne agricole pluviale en cours a connu une contribution effective  de la part de la société nationale du développement rural.

M. Momme Hamahoulah a exhorté les représentants des coopératives, les paysans et les diplômés à une participation effective tout en sensibilisant l’ensemble des acteurs à cette campagne.

Notre présence parmi vous, entre dans le cadre de l’exécution stricte des orientations du Président de la République M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani annoncées lors du dernier conseil des ministres, a-t-il déclaré.

Ould Hamahoulah a expliqué à l’assistance que la crise mondiale des céréales et la hausse des prix du carburant ont mis la sécurité alimentaire dans une situation difficile.

De ce fait, il a appelé les acteurs et professionnels du secteur a profité des conditions actuelles favorisées par une bonne pluviométrie jamais enregistrée dans le passé. Et, dit-il, c’est une occasion à ne pas maquer. 

Le DG de la Sonader et sa délégation avaient visité tous les aménagements hydro-agricoles des périmètres agricoles afin de découvrir la réalité du terrain.

L’occasion est mise à profit des acteurs du secteur entre autres les diplômés, les coopératives agricoles et les cultivateurs dans les périmètres de la localité de Chichiya pour évoquer les travaux d’aménagements  consentis dans les infrastructures d’irrigation.

« Nous sommes venus pour constater avec vous dans ces travaux d’aménagements hydro-agricoles et les moyens qu’il faut pour la réussite de la campagne » a-t-il expliqué. 

« Ces travaux exécutés permettront d’assurer l’irrigation au niveau de la plaine de M’Pourié et que le réseau électrique pour la station est presque achevé avec une pérennisation du service de l’eau  », poursuit-il.

« En plus de ça, de grands travaux d’aménagements secondaires seront bientôt lancés dans ces zones entre janvier et février 2023 pour la prochaine campagne. L’Etat mauritanien mettra à votre disposition d’importants moyens techniques pour la réussite des différentes campagnes. Il s’est par la suite rendu dans différents secteurs, où, il a eu droit à une présentation des résultats obtenus suivant les orientations.

Là, il a poussé les responsables à accompagner les cultivateurs tous confondus pour la réussite de l’actuelle campagne agricole et la campagne parallèle.

C’est avec les  efforts de tous que cette campagne donnera ses fruits, a-t-il commenté.

La visite a été clôturée par une série de réunions avec les différents acteurs agricoles (diplômés, cultivateurs et coopératives agricoles). Pour rappel, plusieurs points ont été abordés, entre autres, l’exploitation des sols fertiles, les choix des céréales à cultiver, l’autosuffisance alimentaire, les solutions aux problèmes de la commercialisation des productions du riz, l’augmentation des productions dans l’avenir et durant les prochaines campagnes parallèles.

Ould Hamahoullah a rappelé que la précédente campagne a connu un certain de problèmes, mais, les efforts déployés et la volonté  des agriculteurs ont permis d’accéder à une production de 8T/ ha

Il a rappelé qu’en 2015, l’Etat avait suspendu la commercialisation du riz et c’est grâce à des négociations entre l’Etat et les usiniers que cette décision a été suspendue.

Au cours des échanges avec les cultivateurs, le DG de la Sonader, les voies et moyens surmonté toutes les difficultés pour le développement du secteur agricole pour assurer une autosuffisance alimentaire ont été abordées.

Au finish, les cultivateurs n’ont  pas caché leur satisfaction de la visite et la disponibilité du Directeur général de la Sonader. Ils ont d’ailleurs attesté que c’est la première fois qu’un DG de cette société effectue une visite de terrain et s’assoit avec les agriculteurs autour d'une table pour écouter leurs problèmes et y apporter des solutions adéquates.