Mauritanie : l’armée obtient une cagnotte importante des marchés gré à gré

jeu, 09/16/2021 - 16:46

En l’espace de 8 mois, le génie civil militaire a une côte importante dans les marchés publics de gré à gré avec 17 milliards d’ouguiya pour 8 marchés. C’est le devis le plus important des 66 marchés accordés par l’Etat mauritanien.

L’armée est ainsi en première ligne des marchés de gré à gré avec le génie civil militaire qui rafle une mise de 17 milliards d’ouguiya mais c’est le commissariat à la sécurité alimentaire qui s’adjuge la première part des marchés avec 28 marchés sur les 66 au total avec un devis de 14 milliards d’ouguiya suivi de l’habitat, urbanisation et aménagement du territoire avec plus de 13 milliards d’ouguiya et 15 marchés.

Cette priorité du gouvernement à ces trois secteurs est loin de faire l’unanimité des observateurs qui pointent deux secteurs importants oubliés dans ce contexte de crise sanitaire provoquée par la pandémie de la covid-19 qui jette une lumière crue sur un système de santé déliquescent et une grande faiblesse à faire face à la propagation du virus.

Ensuite l’éducation nationale dont l’hécatombe des résultats du bac 2021 montre les incohérences du système éducatif. Il est urgent de repenser ces deux secteurs. En 8 mois des marchés publics de gré à gré fleurissent dans le pays.

Pourvu que les milliards dépensés servent bien à construire de nouvelles routes, des hôpitaux militaires et à lutter contre la mendicité et la pauvreté.

Cherif Kane

Kassataya