les Journaux

L'Editorial du Calame : Gabegie, mode d’emploi

mer, 05/23/2018 - 11:02

Lorsqu’il s’est emparé du pouvoir par la force, en 2008, tout simplement parce qu’il venait d’être limogé par un président de la République qui en avait les prérogatives, Ould Abdel Aziz s’est tout de suite fait le « champion », toutes catégories, de la lutte contre la gabegie. 

MAURITANIE: POURQUOI CES INDIGNATIONS SÉLÉCTIVES DE NOTRE CLASSE POLITIQUE?

mar, 05/22/2018 - 11:33

Le récent article de l´historien et chercheur sénégalais Tidiane N´diaye, l´auteur du livre ”Le génocide voilé” qui parle de la traite et de l´esclavage des Noirs dans le monde arabo-musulman, sur la question palestinienne, attribué injustement et insidieusement au président des FPC le camarade Samba Thiam, a suscité une véritable levée de boucliers dans la classe politique arabo-berbère du pays.

Autour d'un thé: Troisième mandat islamique

ven, 05/18/2018 - 14:24

L’islam de la République Islamique de Mauritanie « noue » la tête. Tout simplement. En tout cas, moi, je ne connais pas une seule question où les républicains islamisés de Mauritanie trouvent à dire. Selon les circonstances. Selon les époques. Selon les sultans.

Nouvelles d’ailleurs : Du goût du sang…

mer, 05/09/2018 - 14:44

Je vois ici et là applaudir à l'abrogation de l'article 306 au motif d'une pré supposée défense de " notre foi". Soit.

Mais parler de défense de "notre foi" dans un pays qui pratique l'endogamie, le mariage entre soi, le système de castes, le cloisonnement social entre nobles et non nobles, l'exclusion selon la couleur de la peau ou l'origine sociale, qui fait de l'inégalité sociétale entre les hommes un préalable à toutes les stratégies d'installation et de gestion de la sphère tribalo-socialo-économico-politique,

EDITO LE CALAME : DE CHARYBDE EN… IZNOGOUD, SAUCE MAURITANIENNE ?

mer, 05/09/2018 - 12:11

Lors de la campagne d’implantation du parti-Etat en cours, un fait marquant ne semble pas avoir attiré toute l’attention que mérite son importance.
Personne ne l’a dénoncé, pas même l’opposition, si prompte à crier haro sur le baudet, dès la première occasion.
Je veux parler de la présence, aux premières loges et, parfois même, à la tête des commissions d’implantation, de ministres et autres hauts (et moyens) fonctionnaires.

Trois Questions à Mohamed Vall Handeya, président du Manifeste des Haratine : ‘’Nous avons tant combattu pour faire adopter cette journée du 29 avril par notre peuple, y compris contre ceux qui nous la disputent aujourd’hui’’

sam, 05/05/2018 - 05:15

A l’occasion de son 5ème anniversaire, la tendance du MANIFESTE que vous présidez, a organisé une marche partie du carrefour Madrid au carrefour de la Foire. Quelle évaluation vous faites de cette sortie ? 

Qui a tué le professeur d’université et avocat à la Cour, le docteur Cheikh Ould Hormatallah ? Radioscopie d’une mort mystérieuse

jeu, 05/03/2018 - 11:00

D’emblée, la famille tient, tout d’abord, à remercier, du fond de cœur, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz pour la compassion et le soutien qu’il lui a manifesté dans la dure épreuve qu’elle a traversée. Alors qu’on pensait encore pouvoir sauver le disparu, le ministre de la justice a pris contact avec l’ambassadeur de France à Nouakchott pour l’obtention rapide d’un visa. 

L’EDITORIAL DU CALAME : Le poids des mots

jeu, 05/03/2018 - 08:51

Lors d’une conférence de presse, organisée dimanche  28 Avril au siège de l’UPR, maître Sidi Mohamed ould Maham, son secrétaire général,  a fait une déclaration d’une extrême gravité mais qui n’a pas eu l’écho qu’elle mérite. L’opposition préférant, comme à son habitude, marcher seule ou en soutien à d’autres. Ould Maham a, en effet, déclaré, ni plus ni moins, que « le problème de la candidature d’Ould Abdel Aziz pour un troisième mandat ne se pose pas, d’un point constitutionnel, mais si une majorité le réclame, il faut respecter son point de vue ».

Le Trarza et la lutte anti coloniale (2)

dim, 04/29/2018 - 00:57

Au cours du règne de l’émir Mohamed Lehbib (1823-1860), des hommes du Trarzatuèrent plusieurs colons français qui leur avaient manqué de respect ou essayé de les humilier, ainsi qu’ils s’y employaient toujours envers les indigènes. 

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un mur très diplomatique

ven, 04/27/2018 - 17:24

Une mission d’information et d’études du Parlement paritaire ACP-UE (Afrique Caraïbes Pacifique et Union Européenne) vient d’achever sa visite en Mauritanie, après une rencontre avec le président Mohamed Abdel Aziz.

Mais les journalistes conviés à la conférence de presse qui clôturait la visite de mission ont buté sur un véritable mur diplomatique qui les renvoyait au communiqué final, mille fois rabibochés en leur présence. 

Pages