les Journaux

ONG Nejatt Mint Sidi Haiba: L’humanisme chevillé au corps

dim, 02/25/2018 - 12:00

Nejatt mint Sidi Heiba, la quarantaine révolue, raconte avec passion comment, par un beau jour de 2002, elle a commencé son histoire avec l’hémodialyse et ses malades. A suivre son récit, ponctué tantôt d’énervement, tantôt d’un sourire réconfortant, il est clair que cette femme a acquis une grande expertise sur les conditions qu’endurent les patients en insuffisance rénale et une parfaite connaissance du chemin de croix parcouru, chaque jour, à leurs côtés, pour les aider à surmonter leurs souffrances et déshéritements.

Faits divers… Faits divers… Faits divers…

dim, 02/25/2018 - 11:49

Découverte d’un cadavre au Ksar, un meurtre troublant

Edito le Calame : Jusqu’où, jusqu’à quand ?

mer, 02/21/2018 - 10:33

Ha, il ne manque pas de culot, notre ministre de l’Economie et des Finances ! Reconnaître publiquement (sur sa page Facebook, tout de même) que notre dette extérieure équivaut à 73% de notre PIB (sans compter la dette du Koweït), fallait oser ! Bon, c’est vrai, il n’avait pas le choix, notre volubile ministre... Dans une interview à un site de la place, la semaine passée, avant son arrivée en Mauritanie, le directeur-adjoint du FMI venait d’adresser une mise en garde, à peine voilée, à propos de ce passif qui n’est « pas loin d’atteindre un seuil critique », selon ses propres termes.

L’éditoriale du Calame : du L’art de la diplomatie

jeu, 02/15/2018 - 12:04

Les garde-côtes mauritaniens ont la gâchette facile lorsqu’il s’agit de traquer les petites pirogues sénégalaises. Pendant ce temps, les bateaux chinois, russes et hollandais pillent nos côtes, en toute impunité, chaque jour en milliers de tonnes. Mais, bon, ceux-ci sont couverts par des conventions très… policées, alors que ceux-là filoutent pour survivre ; et donc mourir, à l’occasion, sous les balles de nos défenseurs du… désordre. L’affaire a fait du bruit, au sein du petit peuple sénégalais, avec quelques soucis, pour nos ressortissants à Saint-Louis. Remake des années 1989-90?

EDITO LE CALAME : ET POURTANT ELLE TOURNE…

mer, 02/07/2018 - 11:33

Occultée quelques temps, la question du troisième mandat revient au-devant de la scène. Et pas n’importe où : à l’Assemblée nationale, s’il vous plaît ! Un député, spécialiste du retournement de boubou, a demandé, ouvertement, au président de la République de violer la Constitution, en se présentant à  la prochaine présidentielle. L’élu, qui a bénéficié, il y a quelques mois, d’un quota de poulpes (cédé à un opérateur, contre monnaie sonnante et trébuchante), veut, sans doute, rendre la monnaie de la pièce à son bienfaiteur.

Ousmane Diagana, Mauritanien, a été promu, vice-président de la Banque Mondiale, chargé des ressources humaines.

lun, 02/05/2018 - 10:45

Il occupait le poste de Vice-président, Responsable principal des questions d'éthique. Ousmane Diagana, natif de la ville de Kaédi (400 kilomètres au sud de Nouakchott), a reçu, en 2009, « le prix du meilleur manager du Groupe de la Banque mondiale.»

Bio express

 

- Vice-président du Groupe de la Banque Mondiale 1er Janvier 2014: Directeur des opérations pour la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, le Bénin et la Guinée

 

-2011 – 2013 : Directeur des opérations pour le Tchad, la Guinée, le Mali et le Niger (avec résidence au Mali)

L'Editorial du Calame : Prestation de services

mer, 01/31/2018 - 11:56

Ah, les soucis de la presse réputée indépendante ! J’évoquais, dans un précédent édito, ceux de« Jeune Afrique »rampant à peshmerguer* pour le pouvoir nouakchottois. Voilà maintenant que la gangrène touche de plus prestigieux titres ! Ce n’est, en effet, pas moins que le « Journal du Dimanche » (JDD) qu’on vient de surprendre à fouiller les poubelles du Palais gris ! Triste. 

DR. CHEIKH OULD HANANA, PRÉSIDENT DU SÉNAT

jeu, 01/25/2018 - 17:42

‘’Organiser des élections quelconques dans le contexte actuel est une autre forme de mépris pour le peuple et les acteurs politiques’’

Le Calame – Après la dissolution du sénat, suite au référendum du 5 août dernier, les sénateurs dits « frondeurs » ont décidé de poursuivre leur « résistance » en vous élisant président du « sénat » qui a tenté à maintes reprises à se réunir au sein des locaux de la chambre dissoute. A quoi va servir un sénat qui ne peut pas se réunir et donc délibérer sur les textes du gouvernement ?

Répression d’une marche pacifique d’IRA : Le bâton, toujours le bâton

ven, 01/19/2018 - 17:22

Lundi 15 Janvier,  les forces de police ont procédé à une violente répression de la marche pacifique organisée, en fin de matinée à Nouakchott, par les militants du mouvement abolitionniste IRA qui réclamaient l’instauration d’une citoyenneté juste et égalitaire, la libération des détenus d'opinion, notamment Moussa Bilal Biram dit Pape, Abdallahi Matalla Saleck dit Vieux, l’ex-sénateur Mohamed Ould Ghadde, le poète Abdallahi ould Bouna et l'homme d'affaires Moussa ould Mkhaitrat.

EDITO LE CALAME : Hydre invincible

jeu, 01/18/2018 - 17:15

Chers lecteurs, nous voilà, de nouveau, dans les kiosques, après une interruption de plus d’un mois, indépendante de notre volonté. Quarante jours exactement au cours desquels aucun journal privé n’est sorti des rotatives de l’Imprimerie nationale. La faute à qui ?

Pages