les Journaux

N’en jetez plus, la cour est pleine!

mer, 08/16/2017 - 16:35

Le referendum, (anticonstitutionnel, il faut le souligner) auquel notre guide éclairé tenait tant, pour tenter de se débarrasser d’un Sénat qui risquait de contrecarrer ses (noirs) desseins, appartient désormais au passé. Mais à quel prix ? D’énormes moyens ont été déployés, des meetings organisés un peu partout, des ministres envoyés au charbon, un pays à l’arrêt pendant deux semaines, une administration territoriale au garde-à-vous, pour arriver à un taux de participation qui s’annonçait, avant gavage de divers « bons » offices et le douteux concours de la CENI, rachitique.

NOUVELLES D’AILLEURS DE MINT DERWICH : LE SILENCE DES CIMETIÈRES

jeu, 08/10/2017 - 13:20

Ça y est :  nous nous réveillons orphelins de notre histoire, de notre drapeau, de notre Constitution, de notre Sénat…

Il aura fallu une campagne menée tambour battant par le pouvoir pour effacer tout un pan de notre mémoire, une campagne et un référendum qui n’a pas brillé par son honnêteté avec l’utilisation des bonnes vieilles ficelles des pouvoirs chez nous : achat des consciences, mensonges, pressions, dilapidation de l’argent public, médias inféodés, morts qui votent, etc. etc.…

L’EDITORIAL DU CALAME | 53% D’HONNEUR : À EMPORTER OU À CONSOMMER SUR PLACE ?

mer, 08/09/2017 - 16:21

Ould Abdel Aziz a finalement (dés)organisé « son » referendum.

Après le coup de sabot lancé, aux amendements constitutionnels, par le Sénat, les renvoyant, sans autre forme de procès, à leur expéditeur, notre guide éclairé tenait à cette consultation populaire, pour « laver son honneur » terni par une bande de « corrompus », comme il se plaisait à appeler les honorables de la Chambre haute.

Référendum du 05 aout : un désaveu pour Aziz

mar, 08/08/2017 - 03:23

 Mais où sont passés tous ces milliers de Nouakchottois qui avaient « répondu à l’appel » du président le jeudi dernier ? Il s’avère que ce « rassemblement monstre » n’était en fait qu’un factice montage : fonctionnaires embrigadés de force, populations pauvres et misérables convoyées à partir des banlieues… Au finish, fiasco total. 

Après le cinglant revers infligé par les sénateurs il y a 3 mois, le Président Aziz a connu le samedi 05 aout une véritable déconvenue en raison du peu d’intérêt accordé par les populations pour le scrutin électoral.

Ahmed Ould Daddah : J’invite Mohamed Ould Abdel Aziz à démissioner …

lun, 08/07/2017 - 00:24

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), après le referendum du 05 aout, donne des résultats partiels par bureau de vote. 

Elle n’a jusqu’ici donné aucune indication sur le taux de participation, enjeu majeur de ce référendum boycotté par une partie de l’opposition en Mauritanie. Les «boycottistes», réunis au sein d’une coalition appelée G8, parlent de « réussite de son boycott actif » et « d’un taux de participation d’une faiblesse sans précédent. »

IRA: Communiqué de presse

sam, 08/05/2017 - 03:43

Le retour à Nouakchott à la fin du mois de juillet de Biram Dah Abeid, président d’IRA-Mauritanie a été une aubaine pour l’opposition.

Il a renforcé, avec engagement et détermination, toutes les manifestations conduites contre les réformes constitutionnelles qui violent totalement la constitution de la République Islamique de Mauritanie.

Le président Biram Dah Abeid et l’ensemble des leaders de l’opposition dite radicale ont organisé une véritable résistance contre la dictature et le référendum anticonstitutionnel qui projette de faire de Mohamed Abdel Aziz un monarque.

Les éléments des forces armées et de sécurité votent pour le scrutin du 5 août

ven, 08/04/2017 - 19:31

Les éléments des forces armées et de sécurité ont entamé vendredi matin, sur l’ensemble du territoire national, les opérations de vote portant sur les réformes constitutionnelles objet du référendum du 5 août 2017.

Ce scrutin va permettre aux membres des forces armées et de sécurité de s’acquitter de leur devoir électoral, un jour avant le scrutin, pour se vaquer à leurs missions d’ordre sécuritaire et organisationnel du référendum.

EDITO LE CALAME: LA FATWA DE TRUMP

mer, 08/02/2017 - 20:40

Au Pakistan (pas en Mauritanie, qu’à Dieu ne plaise !), la Cour suprême a décidé, vendredi dernier, de destituer le Premier ministre, Nawaz Sharif, pour corruption, après la publication, au printemps 2016, de documents du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, démontrant que ses enfants détenaient des sociétés et des biens immobiliers, par l’intermédiaire de holdings offshore. Une commission d’enquête, nommée par la Cour Suprême, avait constaté une « importante disparité », entre les revenus de la famille Sharif et son train de vie.

EDITO LE CALAME : ETAT VOYEUR, ETAT VOYOU

mer, 07/26/2017 - 12:27

Depuis quelques jours, une nouvelle affaire, dite des « enregistrements Whats’app » attribués au sénateur Mohamed ould Ghadda, affaire aux relents de film de série B, ne cesse de défrayer la chronique, malgré l’actualité de la campagne référendaire, lancée par Ould Abdel Aziz himself. Le sénateur, farouche opposant au pouvoir en place et dont les téléphones avaient été confisqués, en Mai dernier, par la gendarmerie de Rosso, après un accident de voiture, a vu ses discussions étalées au grand jour.

Référendum constitutionnel La majorité fait feu de tout bois, l’opposition se contente d’étincelles

mer, 07/19/2017 - 14:12

La grande marche de l’opposition du 15 juillet 2017 a vécu. Ne reste plus que quelques écrits résiduels encore pendants sur les files d’une actualité mourante, alors que les manifs sans interruption du pouvoir, qui fait feu de tout bois, ne se sont jamais taris. Piètre combat entre David et Goliath, entre une opposition en manque de souffle et un régime déterminé à faire passer ses amendements constitutionnels. Rien que dans la méthode et dans l’étendue des masses embrassées, la démarche des deux camps donne largement battue une opposition sans vision, ni tactique de jeu.

Pages