les Journaux

Retour en force du 3e mandat : Chasser le naturel, il revient au galop !

mar, 05/30/2017 - 16:08

La controverse du 3e mandat, revient de plein fouet, sur la scène politique mauritanienne, replongeant le pays dans l’impasse constitutionnelle.

Si les Hodhs m’étaient (ra)contés

mar, 05/30/2017 - 15:53

Finalement, le Premier ministre, Yahya ould Hademine, n’est allé qu’en quatre localités : Fam Lekhdheiratt, Tintane, Aweinatt Ezbil et Djigueni. Sa campagne dans les Hodhs s’est ainsi contentée de deux moughataas, sur la dizaine que comptent les deux wilayas. Sur le chemin de Tintane, son cortège a contourné Aïoun, frustrant ses habitants d’une petite escale. L’argument tribal semble pourtant avoir motivé tous les arrêts premier-ministériels : il plaidait largement en faveur de la belle cité.

Le Communiqué du Conseil des ministres

lun, 05/29/2017 - 18:35

 Le Conseil des Ministres s'est réuni le Lundi 29 Mai 2017 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé un projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de garantie du Projet de Réhabilitation de l’Usine GUELB (1), signé le 18 Avril 2017 à Rabat, Royaume du Maroc, entre la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES).

VIDEO. Ahmedou Ould Abdallah : «Dans nos pays, nous n’avons pas de vraie démocratie et de développement économique» (III)

lun, 05/29/2017 - 16:09

Ahmedou Ould Abdallah, ancien ministre des Affaires étrangères de la Mauritanie et ancien représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies

Partie III : «Dans nos pays, nous n’avons pas de vraie démocratie et de développement économique»

Ould Bouhoubeini : « Les déclarations d’Ould Hademine et d’Ould Maham sont dangereuses et condamnables »

ven, 05/26/2017 - 14:46

En réaction à des informations relayées par plusieurs journaux et sites d’information, l’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats de Mauritanie, Ahmed Salem Ould Bouhoubeini a déclaré : « J’ai lu dans certains organes de la presse nationale que le premier ministre, Yahya Ould Hademine et le président de l’Union Pour la République, Sidi Mohamed Ould Maham ont déclaré à diverses occasions que le pouvoir actuel ne quittera pas les affaires après la fin de son mandat constitutionnel qui se termine en 2019.

Mohamed Jemil Mansour, président du FNDU et du parti Tawassoul : ‘’Le régime et les forces qui le soutiennent sont dans une situation confuse, le referendum n’est ni convaincant dans son objet ni orthodoxe dans sa voie’’

ven, 05/26/2017 - 14:11

Le Calame : Quelle lecture faites-vous des manifestations, début Mai, contre les mesures gouvernementales visant à réguler le secteur du transport ? Le gouvernement a  laissé entendre qu'il y aurait eu des entités manipulatrices, derrière ces violences. Partagez-vous son avis ?

EDITO LE CALAME :AU SENS PLEIN ET ENTIER DE LA DÉMOCRATIE…

mer, 05/24/2017 - 11:04

 

Esclavage en Mauritanie : « Les autorités sont dans l’hypocrisie et le déni »

mar, 05/23/2017 - 11:51

Marie Foray, juriste, et Tiphaine Gosse, journaliste indépendante, ont été expulsées de Mauritanie alors qu’elles travaillaient sur la question de l’esclavage.

Mohamed Vall ould Handeya, président du Manifeste des Haratine, dans une interview exclusive: ‘’Par sa politique et ses actes, le gouvernement nourrit l’injustice, la ségrégation et l’exacerbation des tensions communautaires’’

lun, 05/22/2017 - 02:20

Le Calame : Le 29 avril dernier, le Manifeste des Haratine a célébré  son 4e anniversaire, mais en rangs dispersés.  Pouvez-vous nous expliquer les raisons ?

 

Diplomatie: Pourquoi le Président mauritanien Ould Abdel Aziz en veut à Macky Sall ?

dim, 05/21/2017 - 14:49

Dans notre dernière édition, citant la Lettre du Continent, nous écrivions que les relations entre Macky Sall et Ould Abdel Aziz étaient très crispées. Hé bien, Lc en donne les raisons. Selon nos confrères, le dernier point de crispation est la médiation menée en Gambie pour le départ de Yahya Jammeh. Lc révèle que le Président mauritanien n’a pas digéré que son homologue sénégalais en retire les honneurs, alors qu’il s’est lui aussi rendu à Banjul pour négocier avec le chef de l’Etat gambien. Ce n’est pas tout. 

Pages