actualité africaine

Pour Amnesty, les voyants sont rouges en Guinée en matière de droits humains

mer, 11/13/2019 - 17:38

 « Les signaux sont au rouge » en Guinée selon Amnesty international qui publie ce mercredi 13 novembre un rapport détaillé sur la situation des droits de l’Homme. Le document arrive en pleine crise politique alors qu’une vingtaine de victimes est à déplorer selon l’opposition.

Le Sénégal arrête les assassins du commerçant mauritanien

mer, 11/13/2019 - 14:53

La police sénégalaise a arrêté les assassins du commerçant mauritanien, Ould Khairi dans la région de Casamance, dans le sud du pays, alors qu’ils tentaient de cambrioler une station-service appartenant à des Mauritaniens, ont indiqué des médias.

La patrouille de police sénégalaise, stationnée non loin de la scène, est intervenue, forçant les voleurs à fuir avant d’être arrêtés le lendemain.

"Les jihadistes se ruent sur l'or du Sahel"

mer, 11/13/2019 - 11:20

Les jihadistes et les autres groupes armés ont trouvé dans les mines d'or du Sahel une nouvelle source de revenus, profitant de la défaillance des Etats concernés, alerte International Crisis Group (ICG) dans un rapport publié mercredi.

Le document cite le Mali, le Burkina Faso et le Niger où "des groupes armés s'emparent depuis 2016 de sites d'orpaillage dans des zones où l'Etat est faible ou absent. Leur convoitise est attisée par le boom du secteur aurifère artisanal depuis la découverte, en 2012, d'un filon saharien", écrit l'ONG .

Forum sur la paix: les pays du Sahel réclament plus de moyens face au terrorisme

mer, 11/13/2019 - 11:04

Le deuxième Forum de Paris sur la paix se tient jusqu’au jeudi 14 novembre dans la capitale française. Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement étaient présents, à l’ouverture, pour évoquer la défense du multilatéralisme, et les grands défis internationaux. Concernant l’Afrique, la situation sécuritaire a été évoquée, tout particulièrement celle du Sahel.

Sénégal : La santé de Hissène Habré inquiète l’administration pénitentiaire

mar, 11/12/2019 - 16:59

Hissène Habré serait dans un état grave en prison. Condamné aux travaux forcés à perpétuité par les Chambres africaines extraordinaires, créées au sein des juridictions sénégalaises, l’ancien président du Tchad séjourne à la prison du Cap Manuel depuis 6 ans.

Algérie: des peines de prison pour avoir brandi le drapeau berbère

mar, 11/12/2019 - 16:06

En Algérie se tient le procès de 42 personnes arrêtées pour avoir brandi le drapeau berbère lors des manifestations hebdomadaires contre le régime. Ce lundi, la moitié des prévenus ont été jugés et écopent de peines de prison. Six autres prévenus attendent de connaître leur sort.

Crise politique en Guinée-Bissau : l’ONU met en garde les militaires

mar, 11/12/2019 - 15:55

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé, lundi 11 septembre, les militaires en Guinée Bissau à rester à l’écart de la crise politique dans ce pays, réclamant à nouveau la tenue de la présidentielle le 24 novembre comme prévu. « Les membres du Conseil de sécurité saluent l’absence d’interférence des forces de sécurité et de défense de la Guinée-Bissau et les exhortent à maintenir cette attitude lors du processus politique et électoral et au-delà », souligne une déclaration approuvée à l’unanimité au terme d’une réunion à huis clos.

 

Les pays d’Afrique de la zone franc CFA envisagent de déplacer leurs réserves de France

lun, 11/11/2019 - 14:41

Les pays francophones d’Afrique de l’Ouest veulent plus de contrôle sur la gestion de leur monnaie et envisagent de transférer certaines réserves de la France, a déclaré le président béninois Patrice Talon.

Gambie: la «chasse aux sorcières» devant la Commission vérité et réconciliation

lun, 11/11/2019 - 02:10

La Commission vérité et réconciliation a entamé une session d'un mois sur les chasses aux sorcières. Sous Yahya Jammeh, des rafles ont été menées dans des villages contre des personnes accusées de sorcellerie. Près de 1 000 personnes auraient ainsi été arrêtées et torturées, selon Amnesty International.

Mali: l'armée se replie de ses positions isolées après des attaques jihadistes

lun, 11/11/2019 - 02:00

Face à la pression jihadiste grandissante, les Forces armées maliennes (FAMa), qui subissent de nombreuses attaques, changent de tactique : elles quittent les postes les plus éloignés et les plus exposés pour se regrouper sur des places plus fortes.

Pages