actualité africaine

Libye : Le Centre de migrants bombardé et Washington bloque une résolution à l’ONU

jeu, 07/04/2019 - 14:36

Le bombardement d'un centre de détention de migrants à Tajoura, à côté de Tripoli, en Libye, a soulevé une vague d'indignation. Un scandale qui a aussi conduit le Conseil de sécurité de l'ONU à se réunir en urgence la nuit dernière. Mais la résolution initiée par Londres pour condamner l'attaque n'a pas été adoptée, car les États-Unis s'y sont opposés.

Algérie: le président par intérim appelle à un dialogue sans l'État ni l'armée

jeu, 07/04/2019 - 11:04

Abdelkader Bensalah appelle à un « dialogue national inclusif » pour préparer l'élection présidentielle. Le président algérien par intérim s'est adressé à la nation ce mercredi 3 juillet, lors d'un discours retransmis à la télévision. Le dirigeant intérimaire assure que ni l'État ni l'institution militaire ne seront parties prenantes à ce dialogue.

Libye: lourd bilan après l’attaque d’un centre de migrants à Tripoli

mer, 07/03/2019 - 18:27

En Libye, dans la banlieue de Tripoli, une frappe aérienne a tué une quarantaine de personnes. Il s’agit de migrants et de réfugiés, dont le centre de détention de Tajoura a été touché deux fois en cinq minutes. Le bilan pourrait s'alourdir puisqu'il y a eu au moins 80 blessés lors de cette attaque, selon un porte-parole des services de secours libyen.

CEDEAO : Monnaie unique : Macky Sall préfère le Cfa

mer, 07/03/2019 - 14:44

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a adopté le nom d’ »Eco » pour son projet de monnaie unique prévu en 2020. Mais, «Eco» ne trouve pas d’écho favorable chez Macky Sall, informe Le Quotidien.

Le Président Sénégalais affiche son scepticisme et ne voudrait pas trop brûler les étapes et s’engager dans une aventure pour le moins risquée. Macky Sall n’est pas le seul dirigeant africain à montrer son réticence.

Attaque au Niger: des opérations de ratissage en cours dans l’Ouest

mer, 07/03/2019 - 13:33

Alors que la capitale Niamey s'apprête à recevoir une cinquantaine de chefs d'État pour un sommet de l'Union africaine prévu de jeudi à lundi, l'armée nigérienne a été attaquée, lundi après-midi, au camp de garnison d'Inates, dans l'ouest du pays, près de la frontière malienne. Une attaque d'envergure qui a fait 18 morts et quatre disparus dans les rangs de l'armée.

Gambie: le témoignage d’une victime présumée de Yahya Jammeh

mar, 07/02/2019 - 12:00

Une semaine après les accusations d'agressions sexuelles contre l'ancien président gambien, des témoignages sont rendus publics. Les révélations de Human Rights Watch sur la prédation sexuelle de Yahya Jammeh permettent de faire avancer la parole des victimes. Parmi elles, Toufah Jallow, qui accuse l'ancien président de viol, a reçu de vibrants soutiens.

Mali: une nouvelle attaque vise des villages peuls dans le centre

mar, 07/02/2019 - 11:08

Au Mali, une nouvelle attaque a été signalée dans le centre du pays. Des chasseurs s'en sont pris, dimanche 30 juin, aux villages peuls de Bidi et Saran, de la commune Ouenkoro dans le cercle de Bankass. C'est à quelques kilomètres seulement de la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan est de 23 morts, dont des femmes et des enfants, selon le maire de la commune d’Ouenkoro. L'attaque a démarré vers 14h, mais, malgré l'alerte, les forces armées maliennes sont arrivées tard, et avec, une nouvelle fois, des moyens limités.

 

RFI

Soudan: les chefs de la contestation dénoncent une nouvelle répression sanglante

lun, 07/01/2019 - 17:53

Au Soudan, les leaders du mouvement de contestation ont dénoncé le meurtre de dix personnes, ce dimanche, lors de manifestations massives organisées une nouvelle fois pour réclamer le transfert du pouvoir aux civils. Le Conseil militaire transitoire rejette toute responsabilité.

Enfin : la Mauritanie a renvoyé des dizaines de Sénégalais dans leur pays

lun, 07/01/2019 - 15:05

 Ces derniers jours, les autorités mauritaniennes ont déporté des dizaines de citoyens sénégalais dans leur pays, après avoir été arrêtés pour  defaut de documents légaux   et residence illegale

 

Des sources officielles ont déclaré à l’agence de presse Alakhbar.info, que les autorités mauritaniennes avaient expulsé hier 40 citoyens sénégalais, alors qu’elles en ont expulsé aujourd’hui ,environ 20 autres.

Les autorités ont arrêté des citoyens sénégalais dans les quartiers de Nouakchott au motif de résidence illégale et manque de documents  légaux .

Tunisie: "pas de vacance" du pouvoir après le malaise d'Essebsi, assure la présidence

sam, 06/29/2019 - 11:59

Il n'y a "pas de vacance" du pouvoir en Tunisie, a assuré vendredi la présidence, au lendemain du grave malaise du chef de l'Etat Béji Caïd Essebsi, qui accentue les incertitudes politiques pour cette jeune démocratie à quelques mois d'échéances électorales majeures. 

"Nous avons un président, il n'y a pas de vacance constitutionnelle", a affirmé Noureddine Ben Ticha, un des conseillers de M. Essebsi, sur la radio privée Express FM.

Pages