Monde

Politique étrangère: l'imprévisible président Trump

mar, 01/03/2017 - 22:45

A quelques jours de la prestation de serment de Donald Trump, le 20 janvier prochain, beaucoup d’analystes se demandent comment l’imprévisible milliardaire va gérer les relations de la première puissance mondiale avec le reste du monde. 

On sait que Donald Trump veut renouer avecVladimir Poutine, et l’une de ses premières déclarations a été une remise en question de la politique de laChine unique. Le reste est très vague, selon Philippe Lecorre, chercheur à la Brookings Institution.

Contre Daech, Hollande prêt à mobiliser plus de moyens

lun, 01/02/2017 - 21:36

La France et son armée peuvent-elles mieux faire contre les djihadistes de Daech ? François Hollande, lors de son déplacement de ce lundi 2 janvier en Irak, a appelé à amplifier l’effort national, expliquant qu' "agir contre le terrorisme ici en Irak, c’est aussi prévenir des actes terroristes sur notre propre sol".

Vladimir Poutine calme le jeu après les sanctions américaines

sam, 12/31/2016 - 12:15

Russie n'expulsera aucun diplomate américain en réaction à l'annonce de sanctions prises contre Moscou pour son implication présumée dans le piratage informatique survenu durant la campagne présidentielle américaine. Le président russe déplore que Barack Obama ait choisi de conclure ainsi ses deux mandats à la Maison blanche et dit attendre l'arrivée de son successeur, Donald Trump, pour se prononcer sur l'avenir des relations entre les deux grandes puissances.

Trump accuse Obama d’entraver la transition

sam, 12/31/2016 - 10:00

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump a accusé mercredi le président sortant Barack Obama de tenir des propos incendiaires et de mettre des obstacles qui entravent la transition à la tête de l’exécutif.

Je fais de mon mieux pour ignorer les nombreux obstacles et déclarations incendiaires du président O. Je pensais que la transition se ferait en douceur. MAIS NON !, a tweeté le tribun populiste élu le 8 novembre, sans préciser la teneur de ces obstacles ni les propos de M. Obama auxquels il se réfère.

Pour avoir voté une résolution contre elle, Israël veut sanctionner le Sénégal

mer, 12/28/2016 - 09:33

Le premier ministre israélien Netanyahou a rappelé samedi son ambassadeur au Sénégal, en réponse à l’adoption par le conseil de sécurité des nations unies d’une résolution demandant l’arrêt de la colonisation dans les territoires palestiniens y compris à Al Qods est. 

Le projet de résolution avait été présenté par quatre pays, le Sénégal, la nouvelle Zélande, le Venezuela et la Malaisie. 

Cette résolution demandant à Israël d’arrêter la colonisation dans les territoires palestiniens avait été votée par 14 membres du conseil, et un seul pays, les Etats Unis, s’est abstenu. 

Pages